×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    CDG : La Cour des comptes pointe les erreurs stratégiques à l’international

    Par L'Economiste| Le 08/01/2019 - 11:38 | Partager
    CDG : La Cour des comptes pointe les erreurs stratégiques à l’international

    "CDG s’est orientée vers l’investissement en titres cotés à l’international bien qu’elle manquait d’expérience dans ce domaine". Le constat de la Cour des comptes est sans appel. Le groupe est ainsi épinglé pour ses participations dans TUI AG, Vivendi et Club Med. En effet, la cession de Club Med a entrainé un solde négatif de -327 millions de DH. Et Même si le voyagiste TUI AG a dégagé un solde positif de 220 millions de DH, la Cour des comptes estime que l’investissement dans cette société et dans Club Med "présentait des facteurs de risques rendant incertaines les perspectives".

    Autre remarque, seul Vivendi remontait régulièrement des dividendes. Au total, le français a remonté 706 millions de DH, soit 93% de l’ensemble des dividendes perçus. TUI n’a rapporté que 36 millions de DH en 2008 et 17 millions de DH en 2014.

    Club Med n’a, pour sa part, jamais remonté de dividendes depuis son acquisition en 2006.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc