Flash

Casablanca-Settat : La difficile quête de survie des entreprises

Par L'Economiste| Le 16/10/2018 - 14:21 | Partager
Casablanca-Settat : La difficile quête de survie des entreprises

La durée de vie de certaines entreprises immatriculées via le Centre régional d’Investissement (CRI) de Casablanca-Settat reste réduite. C’est ce qu’indique une étude sur le parcours post-création des entreprises créées dans la région. L’enquête souligne qu’un tiers des entreprises créées ne dépasse guère les cinq ans d’existence.

Sur près de 64.000 entreprises créées entre 2003 et 2015, seules 51% étaient toujours actives à fin 2015 pour 249.000 emplois créés, a indiqué le directeur du Centre Abdallah Chater lors de la présentation des résultats de cette étude, première en son genre, destinée à mieux connaitre le devenir des entreprises créées par le biais du CRI.

Sur les cinq premières années, le taux de survie des entreprises diminue significativement, alors que 27% des entreprises n’ont jamais réellement démarré leur activité.

Les entreprises encore actives restent majoritairement des TPE (93%). Ces dernières réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 10 millions DH et emploient moins de 10 personnes.

 

 

L'Economiste vous conseille

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc