×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Campagne Agricole: CAM double l’enveloppe

Par L'Economiste| Le 05/11/2020 - 11:29 | Partager
Campagne Agricole: CAM double l’enveloppe

Le Crédit Agricole du Maroc double l’enveloppe de financement dédiée au secteur agricole. La banque a mobilisé un budget global de 8 milliards de DH pour la campagne agricole 2020/2021 afin de soutenir l’agriculture et l’agro-industrie.

Ce financement est en phase avec les axes stratégiques de « Génération Green 2020-2030 », explique le Groupe, ajoutant que cette enveloppe permettra aux agriculteurs, aux entrepreneurs ruraux et aux agro-industriels « d’assurer la continuité de leurs activités et de générer richesses et croissance pour le monde agricole et rural ».

Pour la banque, le renforcement des financements « s’inscrit dans la dynamique de relance économique et porte l’objectif de soutenir la résilience de notre agriculture et l’émergence d’une classe moyenne en milieu rural ». Dans le détail, la moitié des financements sera consacré aux crédits de fonctionnement et d’investissement dédiés à l’équipement et à la modernisation des exploitations agricoles. S’ajoutent 3 milliards de DH dédiés à l’agro-industrie à travers des crédits de fonctionnement et d’investissements pour les projets agro-industriels et alimentaires.

Enfin, 1 milliard de DH sera réservé à « l’encouragement de la création d’une classe moyenne dans le milieu rural et le développement de l’entreprenariat à travers des financements adaptés aux activités économiques en milieu rural (hors agriculture) et aux projets porteurs générateurs de revenus et de valeur ajoutée », précise CAM. A noter que le banque a pu mobiliser cette enveloppe grâce à la hausse des dépôts clientèle, aux lignes de financements internationales obtenues auprès des bailleurs de fonds (BEI, AFD et BERD), totalisant 3 milliards DH environ; et aux diverses émissions obligataires (dettes perpétuelles et dettes subordonnées).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc