×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 03/12/2021
Enfer

Les atavismes hérités d’un autre temps ont laissé des traces indélébiles dans les appellations des...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Brevets: L'OMPIC et l'OEB coopère pour stimuler l'activité inventive au Maroc

Par L'Economiste| Le 23/09/2021 - 20:23 | Partager
Brevets: L

L'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) et l'Office européen des brevets (OEB) s'allient pour promouvoir l'activité inventive au Maroc. Les deux responsables des deux Offices, Abdelaziz Babqiqi et Antonio Campinos, ont procédé, le 22 septembre, à la signature d’un Mémorandum d'entente (MoU) sur la classification coopérative des brevets (CPC). Ce MoU vise à stimuler davantage l'activité inventive au Maroc, par la diffusion de la connaissance technique et l’accès efficace aux données relatives aux brevets et aux documents brevets. Les deux offices ont également fait le point sur les perspectives d’actions pour l’année 2022 "qui traduisent leur volonté de renforcer davantage la coopération entre les deux offices".

Au Maroc, l’activité de propriété industrielle au Maroc affiche une évolution jugée positive par les deux offices.  En témoigne la dernière édition de l’indice mondial de l’innovation (GII), élaboré par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), l’université Cornell et l’INSEAD, et publié le 20 septembre 2021, sous le thème « le suivi de l'innovation à travers la crise COVID-19». Selon cet indice, le Maroc occupe la 41e place dans la composante des actifs immatériels. Le royaume se classe également 37e dans l’indicateur relatif aux dépôts des marques par origine et PIB et figure dans le top 10 dans le classement des designs par origine et PIB. Il a par ailleurs grimpé de cinq places (classé 56e ) par rapport à l’indicateur concernant les demandes de brevet déposées selon le traité de coopération en matière de brevets (PCT) par origine et PIB.