×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Balance des paiements-position extérieure: L'essentiel du rapport l'Office des changes

Par L'Economiste| Le 24/07/2021 - 09:29 | Partager
Balance des paiements-position extérieure: L

Voici l'essentiel du rapport annuel 2020 de l'Office des changes sur la balance des paiements et la position extérieure globale du Maroc:

1. Compte courant:

- Le volume des transactions courantes s'est établi à 915,5 milliards de dirhams (MMDH), en baisse de 13,8%.

- La balance des paiements au titre de l'année 2020 fait ressortir un allègement du déficit du compte des transactions courantes de 62,3% à 16 MMDH.

- Les transactions sur biens, exprimées en FAB-FAB, a dégagé un solde déficitaire de 147,2 MMDH, affichant un allégement de 22,6% par rapport à 2019.

- L'excédent dégagé en 2020 au titre des échanges de services a enregistré un reflux de 31,6% pour s'établir à 64 MMDH.

- Structurellement déficitaire, le solde des revenus primaires s'est situé à -14,6Mds DH en 2020, en allégement de 25,6% par rapport à 2019.

- Structurellement excédentaire grâce aux envois de fonds des Marocains Résidant à l'étranger, le solde des revenus secondaires s'est situé à 81,8 MMDH en 2020, en hausse de 10,8% comparativement à un an auparavant.

2. Compte financier:

- Le solde du compte financier a dégagé un besoin de financement en allégement remarquable passant de -32 MMDH en 2019 à -0,4 MMDH en 2020.

- Les opérations d'investissements directs ont enregistré un solde débiteur en hausse de 51,8%. Cela signifie que les flux nets d’investissements directs étrangers (IDE) au Maroc ont été supérieurs aux flux nets des investissements directs marocains à l’étranger.

- Le solde des investissements de portefeuille s'est traduit par une entrée de capitaux de 21,2 MMDH en hausse de 85,6% par rapport à celle enregistrée en 2019.

- Les instruments financiers ont été à l’origine d’une légère entrée nette de capitaux, soit +0,6 MMDH en 2020.

- La variation des avoirs officiels de réserve due aux transactions enregistrées dans la balance des paiements s'est établie à +69,7 MMDH en 2020.

3. Position globale extérieure:

- La position extérieure globale du Maroc a affiché une situation nette débitrice de 731,6 MMDH fin 2020, soit un allégement de 28,8 MMDH par rapport à fin 2019.

- La position nette débitrice du Maroc en investissements directs s'est stabilisée à 578,8 MMDH.

- La position nette débitrice des investissements de portefeuille est passée de 101,5 MMDH à fin 2019 à 119,4 MMDH à fin 2020, soit une hausse de +17,7%.

- La position nette en instruments financiers dérivés, vis-à-vis des non-résidents, s'est établie à -42,3 millions de dirhams (MDH) contre +72,9 MDH une année auparavant.

- La rubrique "Autres investissements" a représenté la deuxième grande catégorie fonctionnelle des engagements financiers du Maroc vis-à-vis du reste du monde après celle des investissements directs. En 2020, sa position a affiché un solde débiteur de 354 MMDH.

- L'encours de la rubrique "Avoirs de réserve" a enregistré une hausse à 320,6 MMDH en 2020.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc