×
Starting-blocks
Starting-blocks Par Mohamed Ali Mrabi
Le 25/11/2022

Au milieu de toute crise se trouve une grande opportunité. L’expression prend tout son sens avec l’énorme gisement de croissance qu’offre la filière de l’... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

BAD : Près de 200 millions d’euros au profit de la céréaliculture au Maroc

Par L'Economiste| Le 30/09/2022 - 12:11 | Partager
BAD : Près de 200 millions d’euros au profit de la céréaliculture au Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé l’octroi d’un prêt de 199 millions d’euros au Maroc, pour financer le Programme d’appui au développement compétitif et résilient de la céréaliculture (PADCRC).

« Le projet a pour finalité de garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle du Maroc et de réduire ses importations de céréales, en misant notamment sur l’amélioration de la productivité et de la résilience de la céréaliculture face au changement climatique », précise un communiqué de la banque. Ce dernier rappelle que « le premier volet du PADCRC est un appui aux acteurs des chaînes de production agricole », alors que « le deuxième volet porte sur la mise en œuvre de réformes structurantes qui vont aboutir à des systèmes de production plus efficients, plus résilients et plus économes en ressources naturelles ».

Par cet appui, la BAD vise de contribuer « à accroître la productivité céréalière au Maroc de 50 %, à réduire les importations de céréales de 20 % à l’horizon 2030 et à augmenter les revenus des agriculteurs », selon Achraf Hassan Tarsim, le responsable-pays de la Banque pour le Maroc.

N.E.A.