×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Apple Car : Bientôt le bonheur des conducteurs 2.0

Par L'Economiste| Le 15/01/2021 - 12:02 | Partager
Apple Car : Bientôt le bonheur des conducteurs 2.0

Le géant coréen Hyundai Motor Group et la multinationale américaine Apple devraient officialiser en mars 2021 leur partenariat pour la production d’une voiture électrique autonome.

Après plusieurs années d’indices suscitant l’engouement des conducteurs 2.0 et attisant les rumeurs autour d’une "Apple Car", l’accord devrait confirmer le début de la production des 100.000 premiers modèles, prévu pour 2024. D’après le média local Korean IT News, la production de ce véhicule débutera dans une usine Kia, une filiale de Hyundai, en Géorgie, avec un prototype disponible dès l’année prochaine. L’accord viendra aussi confirmer les hypothèses du recours à la technologie "télédétection par laser" LIDAR, de même que l’utilisation d’une batterie révolutionnaire.

Pour l’analyste financier Ming-Chi Kuo, le temps entre l’annonce du partenariat et une commercialisation des véhicules est trop court. Selon lui, "l’Apple Car" ne pourrait investir les routes avant 2028. Le géant américain planche sur un projet de voiture depuis plusieurs années maintenant, sous le nom de Titan.

Apple comme Hyundai, sont des sociétés qui ont déjà fait leurs preuves dans leur domaine d’activité respectif. Ils pourraient s’engager dans une nouvelle aventure afin de créer la tendance et investir un terrain encore sous-exploité, voire inconnu, par la majorité des boîtes de production de voiture, encore moins celles de la téléphonie et des gadgets électroniques. Hyundai a déjà cité Apple dans l'un de ses communiqués, alors que la multinationale américaine garde le silence à ce propos. Depuis, Apple a été retiré du communiqué.

À la place, la firme Coréenne préfère déclarer que de nombreuses entreprises se sont rapprochées d'elle pour développer une nouvelle voiture électrique.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc