Afrique: La BAD lance son rapport 2022 sur ses perspectives économiques

Par L'Economiste| Le 25/05/2022 - 20:49 | Partager
Afrique: La BAD lance son rapport 2022 sur ses perspectives économiques

La BAD a lancé, fin de l’après-midi, son rapport 2022 sur les perspectives économiques en Afrique en marge de ses Assises annuelles programmées du 23 au 27 mai à Accra au Ghana.

Le thème du rapport de cette année porte sur un sérieux défi pour le continent à savoir « Favoriser la résilience climatique et une transition énergétique juste pour l’Afrique. Bien qu’elle abrite 17% de la population mondiale actuelle, l’Afrique n’émet que seulement que 3% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. La pandémie du Covid-19 constitue une crise grave qui va entraîner le pire ralentissement économique enregistré par l’Afrique depuis des décennies, rappelle d’emblée Akinwumi A. Adesina, président de la BAD. La reprise sera donc coûteuse pour le continent avec un besoin de financement estimé à 432 milliards de DH entre 2020 et 2022.

Cependant après la sortie de la pandémie, on va enregistrer une amélioration du taux de la croissance du PIB réel qui va passer de -1,3% en 2020 à 11,7% en 2021. Mais pour 2022, le taux projeté par la BAD est estimé à 4,5% pour 2022 et 4,2% l’année suivante. Pour le Maroc, il a enregistré une régression de 6,3% en 2020 avec un rebond en 2021 estimé à 7,2%. Mais cette performance sera pour une courte durée car le taux prévisible en 2022 est estimé à 1,8% qui devrait atteindre 3,3% l’année suivante.

Pour la consolidation des fondements macroéconomiques, la maîtrise de l’endettement et de l’inflation reste un sérieux défi à relever par les pays africains.

N.E.A.