×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

20 navires en rade au port de Casablanca

Par L'Economiste| Le 27/04/2020 - 10:54 | Partager
20 navires en rade au port de Casablanca

Pas d’impact visible sur le trafic au port de Casablanca. Du moins à l’import. Entre le 14 et le 26 avril, pas moins d’une trentaine de navires étaient à quai, pour décharger leur cargaison, ou en attente en rade du port. Ces derniers, représentaient les deux tiers du nombre des arrivées au port de la capitale économique (20 bâtiments). C’est dire l’intensité de l’activité portuaire. Avec à la clé 7 grands céréaliers. Mauvaise campagne céréalière oblige, l’import des blés, orge et maïs est promis à une forte hausse. Surtout, que le gouvernement a décidé le gel des droits d’importation. Mais le trafic porte aussi sur d’autres biens en vrac solide ou liquide. Entre le 27 avril et le 11 mai prochain, il est programmé l’arrivée de 31 navires.

A.G.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc