×
Remobiliser
Remobiliser Par Mohamed CHAOUI
Le 15/04/2024

L’ouverture de la session du printemps marque la rentrée politique après une période d’attentisme. Les dossiers chauds de cette rentrée sont extrêmement... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
Edition N° 4746 | Le 07/04/2016
Pour Me Salim Bensaid, avocat au barreau de Fès et président du Centre marocain de médiation (Cema-Fès), «la médiation doit devenir une étape obligatoire avant le recours à la justice» (Ph. YSA) Le ministère de la Justice de ce pays a pris, en 2011, l’engagement d’inciter tous les départements et agences du gouvernement à privilégier les modes alternatifs de résolution des conflits avant...
Edition N° 4746 | Le 07/04/2016
Vous avez un litige avec votre banque? Vous contestez la gestion de vos comptes à vue, comptes à terme, comptes d’épargne, des moyens de paiement ainsi que toutes les opérations de banque… vous déplaît? Vos courriers envoyés au service réclamation sont restés lettre morte? «Avant de saisir les tribunaux, sachez que vous pouvez passer par la case médiation pour tenter de régler votre litige». Les...
Edition N° 4746 | Le 07/04/2016
Pour Chakib Benmoussa, l’ambassadeur du Maroc à Paris, la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme se fait également grâce à des projets culturels d’envergure (Ph. YSA) - L’Economiste: Le Sénat accueille annuellement la conférence du festival des musiques sacrées de Fès. Sur le créneau de la culture, le Maroc réussit bien son rapprochement avec la France… - Chakib Benmoussa: Evidemment. S...
Edition N° 4746 | Le 07/04/2016
  ■ Christian Cambon: «Relier les cultures» Pour Christian Cambon, président du Groupe interparlementaire d’amitié (GIA) France-Maroc du Sénat, le 2e plus grand groupe de sénateurs (80) après celui de France-Chine, «il faut mettre en avant le festival des musiques sacrées de Fès». Cet événement diffuse un message de paix, et venant de la part du Maroc, ce symbole est encore plus fort parce...
Edition N° 4745 | Le 06/04/2016
 Du beau monde pour célébrer le lancement de la promotion du Festival de Fès des musiques sacrées du monde en France. De gauche à droite, Chakib Benmoussa, Jack Lang, Abderrafie Zouitene, Christian Cambon et Luc Chatel (Ph. YSA) Dernière ligne droite pour la préparation et la promotion du Festival de Fès des musiques sacrées du monde. L’événement qui célèbre, cette année, sa 22e édition aura...
Edition N° 4744 | Le 05/04/2016
Pour Fathallah Sijilmassi, SG de l’UpM, l’UEMF incarne l’esprit de l’UpM qui unit les peuples des deux rives et ambitionne de contrecarrer l’extrémisme par la formation de la jeunesse qui constitue l’avenir de demain (Ph. YSA) - L’Economiste: Vous êtes membre du Conseil d’administration de l’UEMF. Quel rôle pourrait jouer cette université pour consolider les valeurs de l’UpM? - Fathallah...
Edition N° 4744 | Le 05/04/2016
Mostapha Bousmina, président de l’UEMF, a signé plusieurs accords de partenariat avec différents instituts du nord et du sud de la Méditerranée. Le plus récent a été conclu avec Armel de La Bourdonnaye, directeur de l’Ecole des Ponts ParisTech (Ph. YSA) L’Université Euro-Méditerranéenne de Fès (UEMF) multiplie ses partenariats. Le dernier en date vient d’être signé avec l’Ecole nationale des...
Edition N° 4743 | Le 04/04/2016
L’Aménagement des centres urbains et ruraux constitue une véritable problématique. Entre commune, agence urbaine, wilaya, et bien d’autres intervenants, les promoteurs se perdent. Afin d’instaurer un urbanisme responsable, Driss Merroun a appelé, lundi, l’Agence urbaine et de sauvegarde de Fès (AUSF) à une coordination permanente avec tous les intervenants dans l’objectif d’accompagner les...
Edition N° 4741 | Le 31/03/2016
A Fès, les rapports de la Cour régionale des comptes ont couvert deux régions en 2014 (anciennement Fès-Boulemane et Meknès-Tafilalet). Ainsi, les responsables de cette instance se sont penchés sur la vérification de quelque 408 comptes publics, contre 53 une année avant. Suite à son rapport final, le parquet a décidé d’engager des poursuites à l’encontre de six personnes. «Deux autres dossiers...
Edition N° 4741 | Le 31/03/2016
Ce nouveau plan permettra non seulement de mettre en valeur le patrimoine touristique marocain mais aussi et surtout de sécuriser les visiteurs grâce au programme de sécurité musclé qui est prévu. Ce n'est pas une coïncidence que le projet démarre à Fès, la ville la plus touchée au Maroc par l'insécurité (Ph. YSA) Après le flop des «Contrats-programmes régionaux de développement touristique...