×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 03/12/2021
Enfer

Les atavismes hérités d’un autre temps ont laissé des traces indélébiles dans les appellations des...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter
Edition N° 819 | Le 27/07/2000
LE monde développé est déjà devant les caisses, le chariot bien rempli; nous en sommes encore à chercher les rayons. L'e-commerce réalise quelques milliards de Dollars de chiffre d'affaires et chez nous, un comité vient de remettre un rapport au Premier ministre.Mieux vaut tard que jamais: l'Etat s'intéresse au plus efficient des moyens de production et d'échange. C'est bien, mais ce serait mieux...
Edition N° 820 | Le 28/07/2000
IL y a des moments où l'histoire s'accélère.L'accession au Trône de SM Mohammed VI en est un, incontestablement. Le premier geste du nouveau Souverain fut la confirmation du gouvernement de l'alternance, ce qui a immédiatement mis un terme à toutes les spéculations sur la volonté de démocratisation: c'est une réalité qui ne souffre plus de discussion.Bien plus, le nouveau Roi a très rapidement...
Edition N° 821 | Le 31/07/2000
LES râleurs sont toujours les derniers ; c'est ainsi dans les classes, les stades et les affaires.Les "l'Etat ne fait rien; j'attends la pluie; à quand la nouvelle circulaire..." se sont multipliés jusqu'à parasiter toute l'activité économique. Voilà pourquoi l'attentisme est devenu une affaire d'Etat, fortement évoquée dans le Discours du Trône. Les entreprises sont appelées à en finir avec les...
Edition N° 822 | Le 01/08/2000
Il ne se passe pas un jour sans qu'un investisseur, petit, moyen ou grand, n'ait à se plaindre publiquement des agissements des administrations locales. En général, ces administrations réagissent quand elles voient leur nom dans les journaux et, comme par miracle, ce qui était impossible pendant toutes les années précédentes devient possible sur-le-champ. L'intérêt personnel que SM Mohammed VI...
Edition N° 823 | Le 02/08/2000
IMAGINEZ le ministre de la Santé ausculté dans un dispensaire de quartier, le ministre de l'Intérieur refaisant sa Carte Nationale qu'il a perdue, celui du Commerce courant après les autorisations pour une laiterie et celui de l'Energie privé d'électricité car il conteste une facture... Voilà le meilleur début pour la Réforme administrative qu'on nous promet depuis au moins vingt gouvernements.L'...
Edition N° 824 | Le 03/08/2000
MME Aïcha Belarbi, qui a été nommée fin juillet ambassadeur du Maroc auprès de l'UE, est une personne qui sait faire preuve de sang-froid. Il lui en faudra.Le Maroc a fait un saut diplomatique: tout le monde rirait à gorge déployée de revoir aujourd'hui les titres des journaux d'il y a vingt ans sur les relations entre le Maroc et l'Europe. C'était comme si la moindre ouverture allait donner une...
Edition N° 825 | Le 04/08/2000
FAUT-IL se baigner en maillot, en costume trois-pièces ou en djellaba? Voilà une grande question politico-morale.Elle a été fermement et habilement traitée mercredi, par M. Mi-daoui lors de la séance des questions orales à la Chambre des Représentants: les plages sont un lieu de loisirs et seront maintenues comme telles. L'endroit idéal pour la prière est la maison ou la mosquée; aucun Marocain...
Edition N° 826 | Le 07/08/2000
UN conflit social a tourné en drame humain. Une grève, des morts, des arrestations et tout le personnel à la rue, car l'entreprise est arrêtée.Les auteurs et les commanditaires de l'attaque au bus Rostom ont commis une violence grave; déférés devant les tribunaux, ils seront jugés sévèrement.Mais, il faut s'interroger comment on peut en arriver là. C'est qu'il règne un climat de haine sociale dès...
Edition N° 827 | Le 08/08/2000
EMBARQUEMENT immédiat vers l'aéroport de Casablanca, qui "accueille" ces jours-ci beaucoup de MRE, de touristes, d'hommes d'affaires... C'est la vitrine, la première et la dernière impression du pays. Cet aéroport, comme beaucoup d'autres, est le reflet de nos défaillances managériales.La queue: c'est la règle au contrôle passeports, qui dure au moins une minute par personne et se cumule à trente...
Edition N° 828 | Le 09/08/2000
ILS sont jeunes, ils sont diplômés. Et pourtant, ils ne sont pas chômeurs, ne font pas de grève de la faim pour être fonctionnaires et n'émigrent pas clandestinement en bateau. Au contraire, les pays riches leur offrent des visas, des billets d'avion, un travail garanti et un bon salaire.Pas la peine de vous presser, l'offre est destinée aux "techies", des spécialistes des technologies de l'...