×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Cible

Par L'Economiste| Edition N°:4486 Le 19/03/2015 | Partager

Si l’on n’y prend pas garde, l’attentat d’hier, à Tunis, risque de projeter une image trompeuse de ce pays. Trompeuse car la Tunisie n’a rien à voir avec le chaos libyen. Ce pays, quoiqu’on dise, expérimente un laboratoire démocratique prometteur et tente de se reconstruire après un démarrage difficile au lendemain du printemps arabe. En Tunisie comme au Maroc, nous avons fait très tôt des paris similaires, d’ouverture sur le monde, de choix de sociétés et de vie économique. Enfin, les deux pays ont été quelque part épargnés par la «malédiction du pétrole», ce qui les a acculés à être imaginatifs et à trouver d’autres alternatives de développement.
Vraisemblablement, ce sont ces modèles-là qui gênent les obscurantistes. Pour faire pression sur les Etats et leurs institutions, affaiblir leurs économies, les terroristes mettent leurs menaces à exécution en s’en prenant aux cibles les plus vulnérables mais souvent à forte charge symbolique, comme pour les touristes. On le sait, les effets de ce type d’attentat ne se confinent pas aux pays objet des attaques mais se diffusent dans un rayon régional beaucoup plus large. Un aperçu en a été donné par les baisses de réservations sur les marchés marocains et tunisiens à l’issue de l’affaire Charlie Hebdo. La première manière d’y répondre est de travailler pour maintenir la confiance. Confiance dans les pays touchés, dans leurs institutions et dans les efforts déployés en matière de lutte anti-terroriste.
La deuxième est de continuer d’intensifier les campagnes marketing particulièrement sur les principaux marchés émetteurs. Sur un risque, international par définition, comme le terrorisme, les perceptions de dangerosité sont très volatiles. Après l’attentat de Tunis, il faut, de nouveau, en prendre acte.
Mohamed Benabid
 

Mohamed Benabid

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc