×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Véhicules chinois
Pacific Motors franchit l’homologation

Par L'Economiste | Edition N°:3246 Le 02/04/2010 | Partager

. La filiale de Stokvis autorisée à commercialiser la Lifan 320 . La procédure bloquée depuis 15 mois. Les critères d’éligibilité mal définisLE flou règne autour des critères d’homologation des véhicules importés de Chine. A ce jour, aucune réglementation écrite du ministère de l’Equipement ou du Centre d’essais et d’homologation (CNEH) n’existe pour en justifier l’accord ou le refus. La première homologation, après 15 mois de blocage, a été accordée à Pacific Motors, filiale de Stokvis, le 22 mars dernier. «Les tests ont satisfait à toutes les nouvelles exigences du CNEH», souligne le PDG du groupe, Chakib Ben El Khadir. Est-ce pour autant la fin du calvaire pour la dizaine d’importateurs marocains de véhicules chinois? Pour l’heure, seul Pacific Motors a tiré son épingle de jeu en décrochant cette homologation. Avant, la Lifan 320 aura attendu près de 8 mois avant d’obtenir le précieux sésame. Cette citadine, considérée par son constructeur comme le «clone chinois de la Mini», a réussi tous les tests effectués d’abord en Europe avant de se voir accorder le visa pour le marché national. Ces tests ont porté sur les problématiques de normes de qualité, de sécurité et de protection de l’environnement. A noter cependant qu’une clause nouvelle a été introduite au barème de l’évaluation notamment le niveau de degré de pollution dit Euro 3 admis jusqu’à fin janvier 2010 qui est passé au niveau supérieur, Euro 4, depuis le début du mois de février dernier. La Lifan 320 sera parmi les premiers véhicules au Maroc à avoir satisfait cette nouvelle norme (cf :www.leconomiste.com, édition du 22 mars 2010). Au-delà de cet examen, faut-il voir dans cette victoire un autre signal fort de la Chine au monde entier ? «La Chine, c’est 9 millions de véhicules produits par an, il fallait bien un jour conquérir d’autres marchés», affirme le patron de Stokvis. L’ homologation de la Lifan 320 en Europe ouvre de belles perspectives pour les constructeurs chinois. Qui aurait cru que cette citadine, présentée pour la première fois en janvier 2008 au salon de l’automobile de Pékin, survivrait à la crise qui a frappé son partenaire financier, l’assureur américain AIG? En tout cas, elle a su tourner la page et affiche l’ambition de conquérir le monde. Au Maroc, elle sera dévoilée au public le 14 mai lors du salon Auto Expo.B. T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc