×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Un plan pour réduire les lourdeurs administratives

Par L'Economiste | Edition N°:3429 Le 22/12/2010 | Partager

. 50% des citoyens et 80% des entreprises en ligne d’ici 2015La Commission européenne propose un plan d’action sur cinq ans pour promouvoir les services publics en ligne. Objectif: faire gagner du temps et de l’argent aux citoyens et renforcer la compétitivité de l’UE. Le plan d’action pour l’administration en ligne vise à accroître le nombre de tâches administratives pouvant être accomplies en ligne. L’objectif est que 50% des citoyens et 80% des entreprises utilisent les services de l’administration en ligne d’ici à 2015.Déclarer une naissance ou payer leurs impôtsLes citoyens européens pourront à l’avenir accomplir certaines formalités, comme déclarer une naissance ou payer leurs impôts, en restant confortablement installés chez eux. Les personnes non connectées à Internet pourront accéder aux services en ligne via leur téléviseur, leur téléphone ou un appareil portable.Les services en ligne pourront également aider les personnes souhaitant s’installer dans un autre pays de l’UE. Ainsi, une des priorités du plan est de permettre aux étudiants de s’inscrire en ligne dans n’importe quelle université européenne. L’objectif est d’inciter les étudiants à bouger en faisant en sorte qu’il leur soit aussi facile d’étudier à l’étranger que dans leur pays. Un projet pilote associant cinq Etats membres a déjà débuté à cette fin.Gagner du temps et de l’argentLes entreprises gagneront du temps et de l’argent en accomplissant en ligne une grande partie de leurs formalités administratives (comme l’enregistrement d’une société). Les services en ligne transnationaux aideront les entrepreneurs et les entreprises à s’établir et à développer leurs activités dans d’autres pays de l’UE. Les Etats membres vont développer une série de services transnationaux, qui seront progressivement mis en œuvre entre 2012 et 2015. Vision 2020: La stratégie numérique pour l’Europe est l’une des sept initiatives phares de la stratégie Europe 2020 et vise à définir le rôle moteur éminent que les technologies d’information et de communications sont appelées à jouer si l’Europe veut voir ses ambitions pour 2020 couronnées de succès. Le secteur des TIC génère directement 5 % du PIB européen et représente une valeur marchande annuelle de 660 milliards euros, mais il contribue bien davantage à l’augmentation globale de la productivité (due à 20 % au secteur des TIC et à 30 % aux investissements dans les TIC).F. Z. T

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc