×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Transport aérien: La 2e compagnie low-cost fin prête

Par L'Economiste | Edition N°:2181 Le 28/12/2005 | Partager

. Elle a été baptisée Jet4you . Le staff, les circuits de distribution et le business plan bouclés . Elle démarrera son activité en février 2006Le mystère est levé. Le nom de la deuxième compagnie low-cost est désormais connu. Il s’agit de Jet4you qui sillonnera le ciel marocain en rouge et vert, histoire de faire un clin d’œil aux couleurs nationales. Le montage financier et le plan de développement du nouveau-né du transport aérien ont également été rendus publics hier par les membres du directoire de l’entité qui siège à Casablanca. Dénommée Société d’investissement aérien (SIA) au capital de 60 millions de DH, l’entreprise dispose d’un tour de table complémentaire. Elle réunit à son bord Guy Marrache et Ahmed Benabbès Taarji, tous deux actionnaires de référence de Holidays Service (HS), premier groupe touristique intégré privé dans le Royaume. A eux deux, ces promoteurs détiennent 20% du capital. TUI est l’autre partenaire de SIA. Cette grosse pointure mondiale du tourisme, et leader du marché européen, participe à hauteur de 40%. Une contribution qui intègre ainsi l’activité airlines dans le partenariat entre HS et TUI scellé depuis 15 ans déjà. Les autres actionnaires de la SIA, enfin, sont deux institutions bancaires. Il s’agit de la Société Générale à travers Investima, un fonds d’investissement et de Attijariwafa bank qui détiennent respectivement 20% du capital de l’entreprise. C’est Elie Bruyninckx, un représentant du groupe TUI, qui est désigné au poste de président du Conseil de surveillance de la SIA. La présidence du directoire a pour sa part été confiée à Jawad Ziyat, ex-patron de la direction Aménagements et Investissements au ministère du Tourisme. Il sera épaulé par Karim Baina, nommé directeur commercial et marketing. Il était auparavant à Régional Airlines. «Pour l’ensemble des dirigeants, comme pour tous les investisseurs de la nouvelle compagnie, c’est le grand potentiel de développement du tourisme à travers la vision 2010 qui a poussé à un tel projet», explique Guy Marrache. Le marché RME, le marché Maroc “outgoing” et le peu d’opérateurs sur le secteur sont les autres raisons de cet investissement, poursuit-il. Enfin, l’implication dans l’opération de TUI, qui dispose du savoir-faire et de l’expérience en la matière, est un des éléments déterminants dans la création de Jet4you. “Une compagnie qui se veut un transporteur low-cost offrant des prestations avec un rapport qualité/prix compétitif pour les touristes, les MRE et les nationaux”, souligne Marrache. C’est en février prochain que Jet4you transportera ses premiers passagers. A cette échéance, d’après le business plan de l’entreprise qui s’étale jusqu’à 2010, elle disposera pour sa première année d’exercice de deux avions 737-400. Le deuxième avion rentrera en activité en été 2006. Par ailleurs, la flotte, dont la maintenance a été confiée à Sabena Technics, sera renforcée par deux autres appareils du même genre dès la deuxième année et se développera à raison de deux à trois avions 737-800 additionnels par an. Une évolution envisagée en raison des objectifs fixés en terme de trafic. Jet4you, dont Marrakech sera pour la première année d’activité l’unique base opérationnelle, table avec un effectif de 96 employés sur un nombre de 160.000 passagers en 2006. Par la suite, avec l’ouverture d’autres bases, notamment à Agadir dès la deuxième année d’exercice marquée par un renforcement des effectifs (250 en 2008 et 395 en 2010), ce nombre sera porté à 900.000 passagers en 2008 et à 1,7 million de voyageurs en 2010. Côté distribution, la compagnie aura une commercialisation à travers des agences de voyages, des bureaux de ventes dans les aéroports, un call center et un site Internet (Jet4you.com). Enfin, dans le but de se bâtir rapidement une image, des accords “code Share” avec les compagnies du groupe TUI sont mis en place. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc