×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tanger: Les Espagnols à l’assaut de l’hôtellerie locale

Par L'Economiste | Edition N°:3246 Le 02/04/2010 | Partager

. Marina Smir et Solazur sous la bannière de Barcelo et de Husa. La région très prisée par les touristes ibériques LES chaînes hôtelières espagnoles se bousculent dans les villes du nord du Maroc. L’enseigne Barcelo, qui assurera désormais la gestion du palace de Marina Smir (ex-Sofitel), est considérée comme la pionnière. Cet hôtel, dont les murs appartiennent à Interedec Holding, reste jusqu’à aujourd’hui le seul palace de la côte tétouanaise. Doté d’une capacité de 119 chambres, il dispose de 3 restaurants, d’un centre thalasso, de piscines et autres équipements d’animation. Le palace vient renforcer le réseau de l’enseigne qui possède également deux établissements à Casablanca et à Saïdia. Le groupe espagnol confirme ainsi son programme de développement lancé pour le Maroc, annoncé en 2008. A noter que la division hôtelière du groupe compte actuellement plus de 26.000 personnes dans le monde. Par ailleurs, Barcelo a bouclé 2008 avec un bénéfice net de 33 millions d’euros (soit un peu plus de 360 millions de DH). Le chiffre d’affaires consolidé s’est placé, quant à lui, à près de 1,7 milliard d’euros, soit environ 21 milliards de DH. A Tanger, le mythique Solazur, repris en 2008 par le groupe libyen Lafico, sera lui aussi géré par l’espagnol Husa. En travaux depuis une année, l’établissement devrait ouvrir l’été prochain. Avec 360 chambres, il représente près de 12% de la capacité totale de la ville. Le Husa Solazur sera ainsi le deux-ième établissement de la chaîne au Maroc. Un autre hôtel de 164 chambres est prévu à Marrakech, en 2011, sous le nom de Husa Marrakech and Spa Resort. Rappelons que Husa est un groupe hôtelier catalan familial qui gère plusieurs hôtels classés en catégorie économique en Espagne et en Amérique latine. A noter que pour les Espagnols, la destination nord du Maroc, en particulier Tanger, constitue un produit assez demandé. Ces derniers constituent d’autre part plus du tiers des arrivées touristiques de Tanger, ce qui explique l’engouement des chaînes espagnoles pour cette destination.De notre correspondant, Ali ABJIOU

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc