×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Tamansourt
Livraisons des villas d’ici fin décembre

Par L'Economiste | Edition N°:2430 Le 26/12/2006 | Partager

. Des conventions pour les infrastructures signées . Les promoteurs privés vont se charger de l’éclairage public. Une zone offshore en 2007Pour fêter son deuxième anniversaire, Tamansourt a fait les choses en grand. Samedi 23 décembre, des conventions de partenariat ont été conclues entre l’Erac Tensift –aménageur– et plusieurs institutions pour l’aménagement des infrastructures d’accompagnement (hôpitaux, écoles, banques, etc). Il s’agit d’équipements qui devraient donner une âme à cette nouvelle ville, sise à 7 km de Marrakech.Tamansourt a été conçue comme une cité susceptible de remplir toutes les fonctions urbaines, administratives et économiques. Il s’agit en effet d’attirer des populations nouvelles et de nombreuses sociétés. «Cela s’inscrit dans une suite logique au développement économique de Marrakech. Grâce au dédoublement de la voie, cette ville sera à 5 mn de la cité ocre», explique Mounir Chraïbi, wali de Marrakech-Tensift-Haouz. La ville satellite est en effet appelée à connaître un plus grand essor avec le projet d’aménagement d’une zone offshore de 200 hectares. Elle devrait être opérationnelle en 2007.  En attendant, dans la ville satellite de Tamansourt, qui s’étend sur 1.200 hectares, les travaux d’aménagement lancés en 2004 avancent rapidement. Selon les responsables de l’Erac Tensift-Al Haouz, chef de file du projet de la nouvelle ville, de grandes étapes ont été franchies. «Cela aurait demandé plus de temps sans l’engagement de tous les partenaires et, en premier lieu, les lotisseurs privés», affirme Khatib El Habil, directeur de l’Erac Tensift.A lui seul, l’établissement public gère 26 programmes totalisant 28.418 produits (villas économiques, 6.000 appartements sociaux, lots de terrain) en plus de 9 équipements qui ont fait l’objet de conventions de partenariat samedi dernier. Les premières livraisons de logements se feront au terme de décembre. Il s’agit notamment des villas économiques semi-finies. Riad Harmel I et II où près de 150 villas sont achevées. Dans le logement social, l’Erac a programmé les premières livraisons en octobre 2007. Au total, la nouvelle ville de Tamansourt prévoit 40.000 logements pour quelque 200.000 habitants, dont plus de la moitié dans le social. C’est un projet dont le coût dépasse les 10 milliards de DH. Son objectif est de décompresser la cité ocre. Autre avantage, une offre diversifiée et à des prix inférieurs à ceux pratiqués à Marrakech.


Programmes

L’Erac Tensift a lancé un programme de partenariat avec les promoteurs immobiliers privés dans la nouvelle ville satellite de Tamansourt sur une superficie globale de 175 ha. La production de 32.550 logements économiques avec un budget prévisionnel de 6,5 milliards de DH est prévue. Le groupe Jamaï s’est engagé, sur un délai de 60 mois, pour la construction de 13.000 logements. C’est le gros investissement privé (2,5 milliards de DH) en partenariat avec une société espagnole, Edi Consa. De son côté, le promoteur immobilier El Cohen s’est engagé pour la construction de 2.322 logements sur une superficie de 19,7 hectares sur l’îlot Soukaïna. Parmi les privés de Tamansourt, Jamaleddine Ferdaoussi de Dar Risk et le promoteur Abdelali Berrada.Enfin, les lotisseurs privés vont participer également à l’éclairage public le long de la voie liant Tamansourt à Marrakech.De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc