×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Tamansourt: 3,5 milliards de DH d’investissements privés

Par L'Economiste | Edition N°:2170 Le 13/12/2005 | Partager

. Trois grands promoteurs engagés dans la ville satellite de la région de Marrakech. Pour la 1re fois, un procédé de construction rapide sera utilisé Tout va pour le mieux pour la nouvelle ville satellite de Tamansourt, à une dizaine de kilomètres de Marrakech. S’étendant sur 1.200 hectares, le site est destiné à devenir une ville intégrée. Les travaux d’aménagement ont été lancés, il y a un an environ, et ils avancent rapidement. Selon les responsables de l’Erac Tensift-Al Haouz, chef de file du projet de la nouvelle ville, de gigantesques étapes ont été franchies. «Elles auraient demandé plus de temps sans l’engagement de tous les partenaires et en premier lieu, les lotisseurs privés». Il faut dire que la demande existe. Pour preuve, trois conventions de partenariat pour des projets privés de lotissements dans cette ville, viennent d’être signées. Il s’agit entre autres de Dar Saada, un projet d’Abdelali Berrada qui a à son actif des projets de logements touristiques dans la Palmeraie de Marrakech et aussi des projets sociaux. A Tamansourt, il prévoit la création de 2.500 unités sur une superficie de près de 21 hectares pour un investissement de 500 millions de DH. La construction de 2.322 logements sur une superficie de 19,7 hectares est aussi prévue sur l’îlot Soukaïna par le promoteur immobilier El Cohen. Le troisième est le plus gros investissement privé et il concerne près de 13.000 unités pour un montant de 2,5 milliards de DH. C’est le groupe Jamaï, en partenariat avec une société espagnole, Edi Consa, qui se charge de ce programme. L’espagnol détient un procédé de construction rapide avec des panneaux préfabriqués sur place. Le groupe s’est engagé, sur un délai de 60 mois, pour la construction des 13.000 logements. «Il aura un bonus (réduction au niveau des prix d’acquisition des terrains) si le délai est raccourci», indique Abdelaziz Ouenzar, chef du département juridique à l’Erac-Tensift. Au total, la nouvelle ville de Tamansourt prévoit 40.000 logements pour quelque 200.000 habitants, dont plus de la moitié dans le social. C’est un projet dont les coûts dépassent les 10 milliards de DH. Son objectif est de décompresser la cité ocre. Autre avantage, une offre diversifiée et à des prix inférieurs à ceux pratiqués à Marrakech. D’ailleurs, dès le départ, autorités locales, ministère de l’Habitat et l’Erac-Tensift avaient annoncé la couleur: «Pour la réalisation du projet, privé et public devront travailler main dans la main, afin de construire les 1.200 hectares de la superficie générale, avec des lots, des appartements et surtout un foncier accessible aux futurs investisseurs». Ainsi, dix îlots privés ont été réservés aux promoteurs privés. Pour l’heure, seuls trois promoteurs se sont présentés (cf. www. leconomiste.com). «La porte reste ouverte», a indiqué le Premier ministre Driss Jettou, lors de la signature des conventions de partenariats.


Engagement

Tel que c’est défini dans le cahier des charges, Tamansourt sera dotée d’un maximum d’infrastructures (écoles, dispensaires, mosquées, maisons de jeunes, terrains de sport...) et de zones d’activité. En clair, ce sera une ville où il y a du logement, du travail et des loisirs. « Elle ne sera jamais une ville dortoir», promet-on auprès des autorités locales, du ministère et de l’agence urbaine. Ce qui veut aussi dire qu’un projet comme Tamansourt n’a pas besoin uniquement de promoteurs, mais aussi de professionnels de l’enseignement, de la santé. Bref, l’engagement des autres départements administratifs est donc sollicité. De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc