×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Souss: Mesures en faveur des agriculteurs sinistrés

Par L'Economiste | Edition N°:3262 Le 26/04/2010 | Partager

. Exonération des majorations de retard . La mesure vise les créances d’avant le 30 juin 2009Bonne nouvelle pour les agriculteurs du Souss-Massa. Les départements des Finances et de l’Agriculture ont pris des dispositions en leur faveur. Ils ont, en effet, décidé d’accorder aux agriculteurs redevables à l’Office régional de mise en valeur agricole (ORMVA) du Souss-Massa une exonération des majorations de retard et des frais de recouvrement des redevances d’eau d’irrigation et de la participation directe. Les concernés par ces mesures sont les agriculteurs des périmètres hydrauliques Massa, Souss Amont et Issen, qui auront soldé la totalité du principal de leurs dettes en matière de redevance d’eau d’irrigation et de participation directe. Soulignons, par ailleurs, que ladite exonération vise les créances mises en recouvrement avant le 30 juin 2009. En ces temps, plutôt moroses pour le secteur, ces mesures seront véritablement bénéfiques pour les agriculteurs en difficulté. Les professionnels concernés par ces nouvelles dispositions sont apparemment nombreux. Selon les représentants de l’Ormva, le nombre d’agriculteurs débiteurs est de 1.069 pour ce qui est de l’eau d’irrigation et 927 pour la participation directe. Pour profiter de l’exonération, il leur suffit de se présenter au Centre de mise en valeur ou à la subdivision de l’Ormva/SM de leur zone, pour s’acquitter de leurs dettes ou signer les contrats de rééchelonnement, indiquent les responsables du dossier. La décision d’exonération a cependant une durée de validité limitée. Elle est valable pour une durée de 12 mois à partir de la date de sa signature, soit le 2 avril 2010, pour les débiteurs qui opteront pour un règlement unique et intégral de leurs dettes. Pour les redevables qui préféreront un rééchelonnement de leurs dettes, la mesure d’exonération accordée est valable pour une durée de 36 mois à compter également du 2 avril. A noter que ce rééchelonnement est accordé d’office pour tout agriculteur qui signera un contrat au plus tard les 12 premiers mois qui suivent l’entrée en vigueur de cette décision.Pour l’heure, les agriculteurs qui devraient activer rapidement leur dossier pour profiter des mesures mises en œuvre sont les redevables du périmètre d’Issen. Ils sont, en effet, beaucoup plus concernés que les autres, étant donné que la livraison d’eau aux agriculteurs reprendra début juillet 2010, après une interruption d’une dizaine d’années suite au manque d’eau dans le barrage Abdelmoumen. Les prochains lâchers d’eau ne bénéficieront cependant qu’aux agriculteurs qui auront soldé ou rééchelonné leurs dettes d’eau d’irrigation.De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc