×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Siam: 500.000 visiteurs attendus
Entretien avec Jaouad Chami, commissaire du Salon

Par L'Economiste | Edition N°:3262 Le 26/04/2010 | Partager

A deux jours de la 5e édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (Siam), les derniers préparatifs vont bon train. «Nous serons à temps», nous confirme Jaouad Chami, commissaire du salon. Selon lui, le Siam devient une plateforme professionnelle incontournable. Prévue du 28 avril au 2 mai, la nouvelle édition accueillera plus de 835 exposants dont 100 étrangers représentant 30 pays. La manifestation se distingue cette année par des visites de délégations institutionnelles et d’hommes d’affaires européens. - L’Economiste: Le Siam s’ouvrira dans deux jours. Vous en êtes où en matière de préparation?- Jaouad Chami: Les préparatifs vont bon train pour assurer le succès de ce 5e salon. Par rapport à ses précédentes, cette édition a été mieux préparée, et ce, à tous les niveaux: organisation, aménagement et prestations… Elle sera donc abordée avec beaucoup de sérénité. D’autant plus que cette année, nous avons pris le projet très en amont. L’installation des chapiteaux a commencé en janvier dernier. Ceci nous a permis de jouer avec les caprices du climat et surtout la pluviométrie qui était très abondante à Meknès. Aujourd’hui, nous travaillons sur les dernières finitions. Nous livrons un Siam qui répond à tous les standards de normalisation des grands salons dans le monde. - Le salon est placé cette année sous le thème du développement durable…- Effectivement. Le Siam est une tribune importante dans le sens où il reçoit un nombre important de visiteurs. Je rappelle que l’année dernière, nous avions reçu plus de 685.000 visiteurs. Donc, ceci fait de lui une plateforme événement qui doit communiquer sur un ensemble d’orientations royales et les différentes mesures d’accompagnement mises en œuvre par le gouvernement. Nous signons cette nouvelle édition avec la thématique du développement durable dans les questions agricoles. Deux axes essentiels sont à développer lors de ce salon. Il s’agit de la sécurité alimentaire et la préservation des ressources. - Avez-vous atteint vos objectifs en ce qui concerne la commercialisation du salon? - Le Siam accueillera plus de 835 exposants dont 100 étrangers représentant 30 pays. La manifestation se distingue cette année par des visites de délégations institutionnelles et d’hommes d’affaires européens. Allemands, Français, Polonais, Espagnols et Hollandais y seront en force. Aussi, plus de 500.000 visiteurs sont attendus lors de cette édition, qui a fait de grands pas en avant en matière d’organisation. Le salon comptera 9 pôles dédiés aux 16 régions du Royaume, à la production agricole et agro-industrielle, à l’élevage, aux machines agricoles, à l’agrofourniture, à l’environnement, à la valorisation des produits du terroir, aux sponsors et institutionnels et à l’international. A ce propos, nous avons une forte demande de participation étrangère qui reflète la confiance placée par les exposants internationaux dans cette manifestation qui devient de plus en plus professionnelle.


La Hollande à l’honneur

DANS le cadre de la célébration des 400 ans des relations économiques entre la Hollande et le Maroc, le secteur privé néerlandais sera fortement représenté au Siam. Selon les responsables de l’ambassade des Pays-Bas, 15 sociétés hollandaises y participent dans un stand de plus de 200 m2. De nombreuses entreprises néerlandaises sont, par ailleurs, déjà installées au Maroc et sont même, pour certaines, leader dans leur secteur. Les opportunités pour développer et étendre les domaines de collaboration entre le Maroc et la Hollande, pays reconnu pour son agriculture moderne et avant-gardiste, ne pourront que s’intensifier et favoriser davantage les relations dans les années à venir. Le centre d’investissement et commerce Maroc, HIC-Marokko de Rotterdam, a l’honneur de pouvoir organiser un pavillon «Holland» pour exposer les solutions néerlandaises en réponse aux besoins et opportunités du marché de l’agriculture au Maroc.Propos recueillis par, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc