×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Sarkozy en Chine du 28 avril au 1er mai

Par L'Economiste | Edition N°:3263 Le 27/04/2010 | Partager

. Une visite «politique» pour sceller la réconciliation avec Pékin Nicolas Sarkozy effectue du 28 avril au 1er mai sa deuxième visite d’Etat en Chine. Un voyage «politique» et sans gros contrats à la clé, selon l’Elysée. Cette visite conduira Sarkozy à Pékin, où il s’entretiendra avec son homologue Hu Jintao, le Premier ministre Wen Jiabao et le président de l’Assemblée populaire Wu Bangguo, puis à Shanghaï, pour la cérémonie d’ouverture, le 30 avril au soir, de l’exposition universelle. Pour Paris comme pour Pékin, cette visite d’Etat est le point d’orgue de la «réconciliation» après le coup de froid des relations franco-chinoises il y a deux ans. La brouille entre Paris et Pékin avait duré plusieurs mois, une série d’événements en 2008 ayant ulcéré les Chinois: les déclarations de Sarkozy s’affirmant «choqué» par la répression chinoise contre le Tibet au printemps 2008, le passage chahuté de la flamme olympique en avril par des militants pro-tibétains et la rencontre entre le président français et le Dalaï lama, chef spirituel des Tibétains et bête noire des Chinois, à Gdansk en décembre. L’atmosphère entre Français et Chinois avait commencé à se détendre au printemps 2009, lors d’une rencontre entre Sarkozy et Hu au sommet du G20 à Londres. «La Chine attache une grande importance» à la visite de Sarkozy et «nous nous attendons à ce qu’elle soit impressionnante», affirme-t-on à Pékin. «Nous voulons développer un partenariat avec la Chine dans le cadre du G20» que la France présidera à partir de novembre, affirme également l’Elysée. Alors que la première visite d’Etat du président Sarkozy s’était soldée par une moisson de contrats commerciaux pour un montant de 20 milliards d’euros, la deuxième ne se donne pas les mêmes buts. «De grands projets de contrats seront discutés (nucléaire civil, aéronautique, environnement) mais il n’y aura pas d’annonces. Celles-ci seront faites lors de la visite d’Etat que le président Hu effectuera à l’automne», selon l’Elysée. Les présidents Sarkozy et Hu devraient également discuter de l’Iran, la Chine étant, avec la Russie, l’un des membres du Conseil de sécurité le moins enclin à voter de nouvelles sanctions contre Téhéran. Autre sujet «sensible»: la réévaluation du yuan. «Mais on n’abordera pas ce sujet par cet angle étroit», dit-on à Paris. Le président préférera développer devant ses hôtes chinois l’un des sujets qu’il veut mettre au coeur de sa présidence du G20: la refonte du système monétaire international. Par ailleurs, la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton prévoit de se rendre jeudi en Chine avec l’espoir de convaincre Pékin d’accepter des sanctions économiques contre l’Iran en raison de son programme nucléaire.F.Z.T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc