×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Salon art de vivre marocain
Un baromètre des tendances de la création

Par L'Economiste | Edition N°:3245 Le 01/04/2010 | Partager

. La 6e édition signée du décorateur d’intérieur Philippe Luciani. L’artisanat, premier touché par la criseEt de 6. Le Salon professionnel de l’art de vivre marocain, qui a ouvert ses portes aujourd’hui 31 mars, fermera ses portes le 4 avril au Palais des Congrès de Marrakech. Il s’annonce sous de nouvelles couleurs. La 6e édition sera spécialement mise en décor par l’architecte d’intérieur Philippe Luciani. Plus d’une centaine d’exposants participent à cet événement qui endosse désormais la responsabilité d’instaurer le baromètre des tendances de la création marocaine. Cet événement souhaite aussi et surtout assurer la promotion des créateurs marocains étrangers installés dans le Royaume. Nouveauté cette année, les visites au salon, bien qu’ouvert au grand public, sont payantes à 50 DH par personne.Professionnels du design et de la décoration d’intérieur, hôteliers, promoteurs immobiliers et, bien entendu, artisans des métiers d’art, sont une fois de plus présents à ce rendez-vous annuel organisé par Couleurs Com, société éditrice du magazine Couleurs Maroc et des city guides Marrakech. Il est coorganisé en partenariat avec la Fédération des entreprises d’artisanat et la Confédération générale des entreprises du Maroc ainsi que le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, la Maison de l’Artisan. On le sait, le secteur de l’artisanat se porte mal. Déçus par les réalisations de 2009, les professionnels et leurs fournisseurs gardent tout de même le moral, mais reconnaissent en revanche que le climat demeure encore peu propice pour conclure de grosses affaires.«La crise du secteur est bel et bien ressentie», confirme Abdelaziz Rghioui, délégué du département de l’Artisanat à Marrakech. En effet, les exportations contrôlées ont connu une baisse estimée à près de 21%. Malgré ce recul, il n’y a pas eu d’effet de panique, tempère Rghioui. D’où la grande présence à ce salon. Pour les observateurs marrakchis et aussi les départements de tutelle, les fabricants de l’artisanat tournés vers l’export souffrent d’une forte baisse de la demande au niveau international accentuée par de nouveaux marchés émergents (en Chine et ailleurs). Ainsi, les marchés demandeurs habituels ne sont plus aussi désireux d’acquérir les produits artisanaux de Marrakech. Au salon des Palais des Congrès, dinandiers, fondeurs d’art, céramistes, artisans du cuir et du bois, paysagistes et designers occupent donc un espace de 3.000 m2 pour y présenter leurs nouvelles créations et les tendances 2010. Le salon se veut aussi studieux. À l’occasion de la journée scientifique de ce jeudi 1er avril, des débats sur l’artisanat durable et responsable seront organisés en partenariat avec le ministère du Tourisme, le secrétariat d’Etat à l’artisanat, la Délégation régionale et la Fédération des entreprises de l’artisanat ainsi que le ministère de l’Environnement. Un trophée qui consacrera plusieurs segments de l’artisanat sera remis à des professionnels.Badra BERRISSOULE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc