×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Entreprises

Sala Al Jadida : Création de l'Agence de Commercialisation

Par L'Economiste | Edition N°:203 Le 09/11/1995 | Partager


L'Agence de Commercialisation et d'Attribution de Sala Al Jadida est aujourd'hui opérationnelle. Elle est installée à Salé, au quartier Pépinière dans un immeuble aménagé et câblé, et dotée d'un équipement informatique performant.L'inauguration officielle est prévue pour le 17 novembre prochain.
Le personnel, constitué en grande majorité de jeunes Marocains diplômés d'écoles d'informatique de gestion, de technologie ou de commerce, est sensibilisé à la qualité de l'accueil, à la rapidité des procédures et au respect de la clientèle. La structure actuelle compte 21 personnes. L'investissement global y est de 1,4 million de DH dont 1 million a été destiné à l'acquisition de l'outil informatique.
Des dossiers spécifiques à cette opération ont été élaborés qui seront utilisés pour les formalités de demandes. Les informations contenues dans le dossier seront ensuite saisies et gérées grâce à un logiciel de suivi de la commercialisation.
Les procédures définies permettront ainsi de vérifier et d'empêcher tout cumul ou irrespect des critères d'attribution, notamment pour le social, dont les critères sont liés aux revenus mensuels qui doivent nécessairement être inférieurs à 2.500DH nets et à la non-propriété qui est vérifiée par une attestation de non-imposition.

Un accueil personnalisé est organisé au niveau de l'Agence. Trois étapes sont proposées. Sont affichés à l'extérieur de l'immeuble les critères d'accès des plans des différents types de logements avec leurs prix et les pièces à fournir. Au rez-de-chaussée, un bureau d'accueil et d'orientation est aménagé.
Ensuite, la personne badgée est orientée soit au département social au 2ème étage, soit au département commercial au 3ème.
En outre, pour faciliter les démarches à la clientèle, l'Agence de Commercialisation et d'Attribution héberge au sein même de son siège deux agences bancaires, l'une du CIH et l'autre de la BMCE.
Le CIH pourra très rapidement répondre aux attentes des clients puisque 87% des logements commercialisés entrent dans la ligne HBM (dont la valeur immobilière totale est inférieure ou égale à 200.000DH et dont la surface est inférieure ou égale à 100m2), laquelle ligne est subventionnée par l'Etat puisque les taux d'intérêt sont de 8%, voire 6%.
Ainsi, le client qui a déjà choisi le logement, le commerce ou à partir de janvier 1996 le lot villa, peut verser les 30% de l'apport initial demandé et contracter immédiatement un crédit.

Laïla TRIKI.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc