×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Eco-Consom

Regard sur l'actualité

Par L'Economiste | Edition N°:49 Le 15/10/1992 | Partager

Le Caire triste

LE tremblement de terre du Caire attriste le monde et les Arabes en particuliers. Les Egyptiens sont perçus comme un peuple émotif, bon vivant et insouciant: un séisme les prend au dépourvu, surtout que le pays n'est pas situé en zone sismique.

Le bilan provisoire est de 400 morts. Il pourrait s'aggraver. L'ampleur du désastre est dû autant au phénomène naturel qu'à la mauvaise qualité des habitations.

Le Caire ne peut loger ses 12 millions d'habitants. Les constructions sauvages, les surélévations et les bidonvilles étaient un palliatif à la crise du logement. La "chouka" devenait un rêve. Le cauchemar cairote du logement s'aggrave avec les nouveaux sans-abris, victimes du séisme.

Willy Brandt, oracle allemand

IL était le symbole d'une Allemagne riche, stable, sans problèmes. Willy Brandt, décédé à près de 80 ans, disparaît à une époque où l'Allemagne redevint un pays tourmenté, pat les difficultés d'intégration, la montée de la xénophobie. Chancelier de 1964 à 1974, il a pris l'initiative de l'ostopolitik, au risque de conforter la partition allemande. La RFA de l'époque était en première ligne du conflit Est-Ouest, de la guerre froide. Willy Brandt avait initié la détente, Gorbatchev a répondu, le mur de Berlin est tombé. Willy est tombé. Willy Brandt avait reçu le prix Nobel de la paix en 1971.

Gary S. Becker, Prix Nobel d'Economie

C'EST un économiste inventif qui s'est vu décerner le Prix Nobel d'Economie 92. Gary Becker enseigne à Chicago. Il s'est rendu célèbre par l'étude des comportements humains à la lumière des contraintes économiques. Il explique le mariage, le divorce, mais aussi l'adultère, par l'écart de salaire homme-femme. Même le crime est une décision économique, rationnelle: le criminel compare le gain du crime au coût de la peine avant de commettre son forfait. L'éducation a aussi été étudiée en terme d'investissement et de rentabilité pour les enfants et les parents. Gary Becker a contribué par son approche à la théorie du capital humain de Jacob Minses.

Le Nobel de Médecine et le phosphate

LE prix Nobel de Médecine a été décerné à deux Américains: Edmond Fisher et Edwin Krebs, tous deux âgés de plus de 70 ans et exerçant à l'université de Seattle. Le prix a été attribué pour leurs découvertes sur "la phosphorylation réversible des protéines en tant que mécanisme de régulation biologique". La phosphorylation c'est l'accrochage d'une atome de phosphate à une molécule. Cette régulation module l'activité des cellules, en particulier dans les situations d'urgence. Les plus connues sont l'augmentation du taux du sucre dans le sang, sous l'effet de l'adrénaline, en situation de stress. Les deux savants ont aussi découvert des régulations plus lentes dans le foie, le rein.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc