×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Eco-Consom

Regard sur l'actualité

Par L'Economiste | Edition N°:303 Le 06/11/1997 | Partager

· L'ardoise d'Air Liberté
Les relations commerciales entre la RAM et Air Liberté ne sont pas encore assainies. La compagnie française à capitaux britanniques part de Casablanca en laissant une ardoise de 10 millions de DH qu'elle doit à la RAM, a déclaré M. Mohamed Hassad, PDG de la RAM, lors du colloque international sur les infrastructures organisé par l'Amicale des Ingénieurs des Ponts et Chaussées du Maroc. En dehors de ce coup de pied, le Ministère des Transports n'a toujours pas expliqué ce qui justifie les divergences entre la politique de l'Administration et la politique du Ministre, M. Driss Benhima. .

· Reforme CIMR: Les assureurs sont prêts
La convention compagnies d'assurances/CIMR relative au projet de réforme de la Caisse sera examinée lundi 10 novembre lors de l'AGO de la FMSAR. Du côté des assureurs, l'on indique que plus rien ne s'oppose à la signature de la convention, «les petits désaccords ayant été surmontés». L'on rappellera que la CIMR prépare un ensemble de mesures destinées à pérenniser le régime face aux menaces démographiques. Parmi celles-ci figure notamment le relèvement de la contribution des assureurs au titre de la PB.
Les dispositions qui concernent les compagnies d'assurances doivent entrer en vigueur dès l'exercice 98.

· Avoirs extérieurs: +14,7% en août
A fin août, la masse monétaire s'est accrue de 5,3% à 209 milliards de DH. Dans les contreparties, les avoirs extérieurs se sont améliorés de 14,7% à 41,7 milliards, grâce aux rentrées RME, et les crédits à l'économie de 4,4% à 105 milliards. Les créances sur le Trésor n'ont augmenté que de 2,3% à 78 milliards. A préciser que les crédits bancaires se sont accrus de 5,2% à 99 milliards.

· Joubaland encadre des jeunes entrepreneurs
Parmi les activités annexes de Joubaland, dont l'ouverture est prévue au printemps prochain, un club des entrepreneurs sera créé. Il s'agit d'une pépinière d'entreprises qui seront au service du parc. Une dizaine de projets jeunes promoteurs seront sélectionnés et encadrés. «Nous aiderons ces jeunes à réaliser leurs projets. Un local sera mis à leur disposition, leur personnel sera formé au centre de formation de Joubaland. Nous nous occuperons de leur communication et les ferons bénéficier d'un certain nombre d'avantages», affirme Mme Wafa El Berny, PDG de Jouba Company. Un contrat les liera à Joubaland pour une durée de 3 ans renouvelable.

· Les produits marocains en France
En plus de l'action d'aider au développement des entreprises françaises implantées au Maroc, la CFCIM est en train de mettre au point avec les chambres françaises une stratégie de promouvoir des produits marocains en France. Une agence commerciale devrait tester l'adaptabilité de certains produits marocains au marché français pendant six mois. Si l'expérience fonctionne, des cadres commerciaux bien implantés dans le réseau commercial franco-marocain seront engagés pour faciliter les contacts des entreprises.

· Projets communs
La Federacion general de Transportes de Andalousia cherche des partenaires marocains pour monter un programme d'études sur les réseaux et les entreprises de transports. Le point de contact est la Faculté de Droit de Rabat (voir en page 10). La Fédération andalouse organise déjà une gestion collective des approvisionnements et des ordres de missions pour 50 «petites» entreprises espagnoles, soit 400 camions

· 70% du bois dans les hammams
La protection de l'environnement est à l'ordre du jour. Les multiples inondations ou encore les incendies qui ont ravagé de grands espaces forestiers sont dus au mauvais entretien de la planète. L'homme fabrique et produit pour son confort mais aussi détériore indirectement son environnement. Au Maroc par exemple, le chauffage des hammams nécessite l'abattage de plusieurs milliers d'arbres. Leur consommation est évaluée à 70% du bois produit par le pays. Les racines des arbres retiennent le sol. Par manque de végétation, ce dernier risque facilement de s'effondrer et d'emporter des vies humaines. C'est ce qui explique d'ailleurs les graves inondations qu'a connues le Maroc ces derniers temps.
Afin de sensibiliser la population à lutter contre la pollution, une conférence a été organisée à l'initiative de Gren (association qui oeuvre pour la protection de l'environnement) le 4 novembre. L'objet de la rencontre est d'une part soulever la problématique de l'impact global de l'évolution humaine sur l'environnement et, d'autre part, proposer les solutions nécessaires.

· Phoques moines: Plan de sauvegarde
Combien existe-t-il de phoques moines dans le Sud de l'Atlantique?
Le Ministère des Pêches effectue avec l'Institut National de Recherche Halieutique et la Marine Royale un recensement. Un plan national de sauvegarde de cette espèce a été lancé, de même qu'un projet de création d'un parc national à Dakhla.

· Saudia Airlines, partenaire d'ITT Sheraton
ITT Sheraton Corporation a été nommée première société hôtelière partenaire de la compagnie aérienne Saudia Airlines. L'accord donne aux clients de Saudia la possibilité de gagner 500 miles pour chaque séjour dans les hôtels Sheraton.

· Le SEHM à Paris
C'est en janvier (du 23 au 26) que se tiendra le Salon International de l'Habillement Masculin (SEHM) au parc de Paris Expo (Porte de Versaille). Le salon se tiendra sur un espace de 50.000 m2 et présentera une diversité du vêtement masculin.

· 1er Congrès Nationaldes Experts
La messe des experts-comptables marocains aura lieu à Marrakech du 20 au 22 novembre 1997. Organisé par l'Ordre des Experts-Comptables, ce premier congrès national se tiendra sous le thème «Le Commissariat aux comptes dans le nouvel intérêt juridique». Seront présents également des experts-comptables étrangers en provenance de 20 pays.

· Promotion des inventions: Fondation
La Fondation pour la Promotion des Inventions, des Arts et de la Créativité (FPI Maroc) est née. Créée en partenariat avec le FPI Suisse, la Fondation est bâtie sur le concept d'autofinancement. Elle est ouverte à tous les créateurs et particulièrement aux industriels et au secteur artisanal. Elle gère pour l'heure 12 projets.

· Voyage d'études offert par le Rotary
Le district maghrébin du Rotary International organise un voyage d'études à Philadelphie en avril 1998 au profit de quatre Marocains. Ils auront l'occasion d'étudier une région des USA et faire connaître le Maroc.

· BTS Hôtellerie: Nouvelle filière
L'Institut des Techniques Touristiques et Hôtelières (Mohammédia) a créé un BTS Hôtellerie. La première promotion sera parrainée par le directeur de la Mamounia, M. Robert J. Berge.

· Un sénateur canadienau Maroc
Le sénateur canadien Pierre Debané termine son séjour au Maroc ce 6 novembre. M. Debané a été accompagné par une délégation d'hommes d'affaires dans le secteur de l'environnement. La coopération canado-marocaine en matière d'environnement comprend plusieurs volets, le plus important étant celui de l'eau.

· PME/PMI: Association
L'Observatoire des Jeunes Entrepreneurs et des PME/PMI (OJEP) est une nouvelle association à but non lucratif. Parmi ses objectifs:
- constituer un instrument de rapprochement, de compréhension et de fraternisation entre entrepreneurs marocains et étrangers;
- rechercher des promoteurs de projets sur les plans local, régional, national et dans les milieux des RME
- organiser des rencontres et séminaires de formation et d'information.

· ONCF: Opération épargne-logement
La Direction des Ressources Humaines de l'ONCF a lancé un avis visant la généralisation de l'opération épargne-logement à l'ensemble des agents ayant participé à la consultation effectuée en 1995. Les retenues sur solde ont été opérées à compter du mois d'octobre.

· UMETT: Trésorerie positive
L'Union Marocaine des Entreprises de Travail Temporaire a tenu son assemblée générale le 31 octobre. L'association a arrêté le bilan. Au 31 octobre, elle a dégagé une situation positive de la trésorerie 35.936 DH. Par ailleurs, trois commissions ont été constituées lors de cette assemblée: la commission com-munication, la commission déontologie et enfin une commission législation.


Jurassic park


La campagne électorale bat son plein. Les habitants d'une zone residententielle située sur l'avenue Sebta, quartier des hôpitaux à Casablanca, à forte densité, et relevant des domaines publics, ont eu une proposition invraisemblable. Un candidat aux élections leur a promis de repeindre les façades des immeubles si les voix lui étaient acquises. Pareille opération se déroule, en principe, en deux étapes. D'abord le grattage des murs, pour enlever les anciennes couches. Ensuite, la peinture.
N'étant pas dupe, et pour mettre toutes les chances (ou plutôt toutes les voix) de son côté, notre candidat a tenu à ce que le grattage soit prolongé le plus longtemps possible. Plus exactement jusqu'au 14 novembre. La peinture, elle, dépendra de l'issue des élections.



Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc