×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

RAM s’ouvre sur le nord de la France
DNES à Lille Mostafa BENTAK

Par L'Economiste | Edition N°:2170 Le 13/12/2005 | Partager

. Trois vols hebdomadaires Casa-Lille . Le billet est à 190 euros HT A/R. Nord-Pas-de-Calais: Des potentialités de partenariat énormes La RAM a inauguré sa neuvième destination en France grâce à un vol direct Casablanca-Lille. Après Nantes, c’est autour de la région Nord-Pas-de-Calais (NPDC) d’être desservie à travers trois vols hebdomadaires (lundi, mercredi et vendredi). Il était temps, car pour aller au Maroc, les 100.000 Marocains (2e communauté après l’Île-de-France) ou encore les entreprises et hommes d’affaires très actifs de la région, devaient passer par les aéroports de Paris ou Bruxelles. Lors d’une conférence de presse, mercredi dernier à l’aéroport de Lille, Abderrafia Zouiten, directeur général de RAM pour la France, a souligné l’importance économique à côté de celle touristique d’une telle ligne qui assurera à terme un vol quotidien et un direct Lille-Marrakech à partir d’avril prochain. Cette liaison sera assurée par la compagnie Atlas Blue, filiale de RAM. «La région du NPDC a beaucoup d’avenir en matière d’investissement et d’échange avec le Maroc. Elle dispose de 300 entreprises représentées au Maroc», a-t-il ajouté. A noter qu’elle est la troisième région française partenaire du Royaume. Sur un point de vue purement touristique, la clientèle française est en train de supplanter l’allemande sur une destination comme Agadir. Pour Marrakech, c’est encore déjà le cas. Car si en 1999 la ligne Paris-Marrakech comptait 4 liaisons hebdomadaires, elle peut aujourd’hui s’enorgueillir de 4 vols quotidiens. Durant les 5 dernières années, l’offre de RAM au départ de la France a augmenté de 20%. Désormais, il sera aussi plus facile pour les 4 millions de Français de la région NPDC de découvrir le Maroc en prenant les vols RAM à partir de l’aéroport de Lille à 190 euros hors taxe pour un aller-retour. Il faut aussi compter 150 euros d’économie sur le TGV pour aller de Lille aux aéroports de Paris. Selon Zouiten, RAM prévoit un déficit durant la première année et un retour à l’équilibre à partir de la deuxième. Les responsables de l’aéroport et de la Chambre de commerce et d’industrie de Lille ont convenu de l’importance du direct Casablanca-Lille. A l’Espace international de Lille qui regroupe les acteurs économiques de la région, concept unique en France selon ses responsables, une table ronde sur les relations économiques entre le Maroc et Lille a eu lieu en fin d’après-midi de mercredi dernier. Rachid Talbi Alami, ministre des Affaires économiques et générales, y a pris part à côté de responsables marocains dans le domaine des affaires et du tourisme. Il a vivement exhorté les Français à reprendre pied en matière d’investissements dans le tourisme au Maroc «avant qu’il ne soit trop tard». En effet, selon les derniers chiffres de l’Office des changes, pour la première fois, les rentrées en devises émanant du tourisme (40 milliards de DH) ont dépassé celles des MRE.


Equipementiers, cela vous intéresse

Le Nord-Pas-de-Calais est à 300 kilomètres de 5 capitales européennes. C’est aussi une vaste façade maritime. Lille, capitale du nord, est une belle ville que les préparatifs de Noël ont rendu encore plus lumineuse. Elle est connue pour sa culture et la gentillesse de ses habitants. La filière automobile est très développée dans la région, deuxième en importance après l’Île-de-France avec un chiffre d’affaires de 11,3 milliards d’euros. Elle compte 300 entreprises et emploie 56.000 personnes. Cela ne manquera pas d’intéresser les équipementiers marocains en quête de nouveaux partenariats. Le NPDC est la première région de France dans la vente à distance ou le téléachat. Cette filière est en perpétuelle évolution et devra connaître un grand essor dans un avenir proche.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc