×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Prix de l’énergie
Producteurs et consommateurs prônent la «transparence»

Par L'Economiste | Edition N°:3246 Le 02/04/2010 | Partager

. Objectif: réduire «l’instabilité» des prix qui a affolé les cours. Le pétrole s’approche de son plus haut niveau Les pays producteurs et consommateurs de 90% de l’énergie mondiale veulent rendre le marché mondial «aussi transparent que possible» pour réduire «l’instabilité» des prix qui a affolé les cours du brut depuis deux ans, ont-ils déclaré mercredi dernier à Cancun (Mexique). «La déclaration ministérielle de Cancun a décidé de renforcer le dialogue entre producteurs et consommateurs pour réduire l’instabilité des marchés de l’énergie», a annoncé le ministre saoudien du Pétrole et des Ressources minières, Ali Bin Ibrahim Al Naimi, en concluant les travaux du 12e Forum international de l’énergie (IEF) dans la station balnéaire de la côte caraïbe. Les marchés sont encore sous le coup du «yo-yo» des prix depuis la dernière réunion du Forum en 2008: record à la hausse à 147 dollars le baril, puis chute à 32 dollars durant la crise économique mondiale et rétablissement autour de 80 dollars. «Le cours a échappé à tout contrôle fin 2008 en raison de la spéculation», a accusé le secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), le Libyen Abdalla Salem El Badri. Pour stimuler la «transparence» et la «solidarité énergétique», les acteurs présents à Cancun ont décidé de rédiger une «charte» qui encadrera le dialogue producteurs-consommateurs. Son texte doit être rédigé d’ici un an, et approuvé par les ministres.Les producteurs de gaz naturel ont manifesté à Cancun leur volonté d’une revalorisation de son cours, même si la déclaration finale n’en fait pas état. L’Algérie recommandera une réduction de la production «le 19 avril à Oran, au Forum des pays exportateurs de gaz», car le prix actuel à 4 dollars sur le marché spot «n’est pas viable», selon le ministre algérien de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil. Le niveau actuel du prix du brut convient aux producteurs comme aux consommateurs, mais sa stabilité n’est pas garantie, en raison de l’incertitude sur la reprise économique et des troubles dans des pays producteurs comme l’Iran, l’Irak ou le Nigeria. Le Forum est unanime sur le besoin de développer «toutes les sources d’énergie, fossiles, renouvelables et nucléaires pour les pays qui choisissent cette option», ont conclu les trois pays organisateurs, le Mexique, l’Allemagne et le Koweït, qui accueillera la 13e édition en 2012. Il l’est aussi sur l’évidence que le pétrole et le gaz continueront de dominer le marché pendant des dizaines d’années. Pour preuve, le président américain Barack Obama a ouvert mercredi dernier de nouvelles zones offshore de prospection pétrolière et gazière au large de la Virginie.Par ailleurs, les cours du pétrole accentuaient leur progression jeudi dernier, bondissant au-dessus de 84 dollars le baril à New York pour la première fois depuis début octobre 2008, soutenus par de bons chiffres de l’activité manufacturière en Chine.F. Z. T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc