×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Opération pèlerinage
17 agences de voyages sanctionnées

Par L'Economiste | Edition N°:3254 Le 14/04/2010 | Partager

. Motif: non-respect du cahier des charges de la tutelle. Non-respect des engagements pris avec les pèlerins. Vente de packages à des tarifs en deçà du standing luxe L’opération Pèlerinage 2009 a enregistré de nombreuses infractions. Plusieurs voyagistes n’ont pas honoré leurs engagements. D’ailleurs, dès leur arrivée, les pèlerins ont été nombreux à dénoncer le non-respect des engagements et du cahier des charges par certains voyagistes (cf. www.leconomiste.com). Ce qui a fait l’objet d’une enquête diligentée par le département du Tourisme. D’ailleurs, la tutelle a dépêché une commission de contrôle afin d’évaluer la qualité des prestations fournies par les voyagistes. Au terme de sa mission, cette commission a relevé plusieurs infractions. Elle dénonce notamment «le non-respect du cahier des charges», ou encore «le non-respect des engagements pris envers les pèlerins». Sur les engagements des agences, les contrôleurs pointent du doigt la vente de packages «à des tarifs et caractéristiques en deçà du standing du produit de luxe». Il est aussi question de médiocrité des prestations, de l’éloignement du haram, de sous-encadrement technique et religieux…Les différents rapports établis par le département du Tourisme et celui des Habous et Affaires islamiques ont soulevé dans la même opération de pèlerinage «l’existence d’un phénomène nouveau, à savoir l’obtention de visas via les représentations diplomatiques d’Arabie saoudite en Europe et ce, sans en aviser les pèlerins concernés». D’ailleurs, le ministère du Tourisme compte ouvrir une enquête sur ce sujet et saisir les autorités concernées.Aujourd’hui et compte tenu de la gravité de la situation, des dispositions ont été prises à l’encontre des agences de voyages. Au total, 21 agences ont été convoquées par le Comité technique consultatif des agences de voyages. Ce comité a tenu des réunions les 18 et 25 mars derniers en présence des agences concernées afin de statuer sur les infractions commises. Finalement, un non-lieu a été prononcé en faveur de deux agences. Par ailleurs, l’examen des cas de deux autres agences impliquées dans l’obtention de visas à l’étranger a été ajourné. Le temps d’obtenir les résultats de l’enquête diligentée par le département du Tourisme. En revanche, des sanctions ont été infligées à l’encontre de 17 agences. Les sanctions vont du retrait définitif de la licence d’exploitation à des avertissements et des mises en garde, voire des interdictions d’organiser le pèlerinage pour une durée déterminée.


Confidentialité

PAR souci de confidentialité, le département du Tourisme n’a pas jugé utile de communiquer les noms des agences sanctionnées. En tout cas, la nature des sanctions (au nombre de 7) renseigne sur la gravité des infractions et sur la décision ferme de la tutelle de donner l’exemple pour que l’opération Pèlerinage 2010 soit exempte d’irrégularités, du moins du côté des voyagistes.Parmi les dispositions prises, l’on note un retrait définitif de la licence d’exploitation pour 3 agences. Le reste des sanctions porte sur des avertissements avec interdiction d’organiser le pèlerinage pour différentes durées: 3 ans consécutifs à l’encontre d’une agence, 2 ans consécutifs à l’encontre de 2 agences, 1 an pour 3 agences…). Autre avertissement infligé: déduction des points à l’encontre d’une agence et mise en garde pour 6 autres agences.Amin RBOUB

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc