×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Mondial 2010
Comment déjouer le monopole d’Al Jazeera

Par L'Economiste | Edition N°:3294 Le 09/06/2010 | Partager

. Plusieurs chaînes peuvent être captées via un récepteur numérique . France 2, France 3, RTS… les chaînes gratuites . Récepteurs/décodeurs, récepteurs analogiques, Dreambox… les alternativesFACE au monopole du groupe Al Jazeera, les Marocains ne pourront pas suivre la coupe du monde de football sur les chaînes nationales. Que faire donc? Les solutions de repli existent. Cartes d’abonnement (piratées?), récepteurs/décodeurs, récepteurs analogiques, Dreambox, chaînes numériques, Internet,… tous les moyens sont bons (voir programme détaillé dans la double page centrale). Pour bénéficier de l’offre d’Al Jazeera, il faut débourser quelque 1.900 DH. Le téléspectateur est obligé de souscrire à un abonnement d’une année comprenant le pack standard du groupe, ainsi que les chaînes dédiées aux matchs de la coupe du monde. Néanmoins, des cartes piratées permettent d’accéder à la même offre au prix de 300 DH.Un autre moyen de suivre l’événement a été adopté par une large audience. Il s’agit du récepteur analogique. En effet, l’appareil permet de recevoir les principales chaînes de France télévision et TF1 qui a l’exclusivité des demi-finales et de la finale en France. Résultat, les récepteurs analogiques sont quasiment en rupture de stock chez les marchands de Derb Ghallef à Casablanca, et dans les grandes villes du Royaume. D’ailleurs, ils coûtent aujourd’hui près de 250 DH, alors qu’il y a quelques mois à peine, ils ne dépassaient pas les 90 DH.Par ailleurs, un autre appareil fait figure de best-seller de la saison chez les marchands spécialisés. C’est le Samsat560. Vendue entre 600 et 700 DH, la petite boîte permet de capter quantité de canaux dont les chaînes du groupe qatari. Cependant, son utilisation nécessite l’acquisition et l’installation d’une deuxième antenne parabolique. Celle-ci est affectée au décryptage des signaux numériques. Enfin, la Dreambox reste le produit star dans cette période d’effervescence. La boîte «magique», lancée depuis 5 ans, séduit de plus en plus d’adeptes. Pour cause, celle-ci offre le plus grand choix et permet de recevoir une palette de bouquets cryptés. Le prix de l’appareil, pour un abonnement d’une année, démarre à 1.400 DH. Il peut cependant atteindre 2.000 à 3.000 DH selon les serveurs qu’il utilise. En effet, en augmentant le nombre de serveurs, les risques de coupure d’image diminuent. Seul bémol, son fonctionnement nécessite une connexion ADSL. Côté web, différents sites «www.justintv.com, www.ustream.com...) proposent des retransmissions des matchs de la coupe en streaming, et en direct. Cependant, à moins de disposer d’une connexion exceptionnellement rapide, cet outil s’avère inefficace. De plus, le nombre d’utilisateurs est restreint et la qualité de l’image laisse à désirer. Une autre formule orientée vers les internautes est proposée par différentes plateformes (www.sports.fr, www.yahoo.fr, www.eurosport.com). Il s’agit d’un commentaire en temps réel (sous forme de texte), sans l’image, et sans le son. Cette offre minimaliste est orientée vers les personnes qui souhaitent suivre les matchs tout en utilisant leur ordinateur. Elle peut aussi constituer un dernier recours pour ceux qui n’auront pas trouvé d’autres moyens de suivre la compétition.Enfin, cafés, pubs et autres bistrots sont des destinations de prédilection pour les amateurs du ballon rond. Déjà hautement fréquentés lors des finales de l’UEFA, et autres derbys du championnat espagnol, beaucoup de ces lieux ont fait du football leur fonds de commerce. Pour rappel, la retransmission de la coupe du monde sur les chaînes nationales a été avortée après des négociations infructueuses avec Al Jazeera. Le groupe média avait demandé la somme de 15 millions de dollars contre la transmission de 22 matches de second rang.Othmane

ARIDE Les chaînes gratuites

UNE multitude de solutions alternatives permettent de suivre l’événement à moindres frais. En effet, plusieurs chaînes étrangères captées par satellite diffuseront gratuitement l’intégralité des rencontres. Tout d’abord, les chaînes françaises France 2 et France 3 qui émettent sur le satellite Atlantique Bird. A cela s’ajoutent les deux chaînes africaines qui diffuseront elles aussi les matchs de la coupe du monde. Il s’agit de la télévision malienne ORTM (Eutelsat W3A/ 11346.00 H) ainsi que la chaîne sénégalaise RTS (Eutelsat W3A/11 345.25 H). La chaîne italienne Rai Uno (Astra1/11568/V et Hotbird/11766.00/V), la grecque ORT Europa, l’iranienne IRIB2 (Hotbird/12347/H), la turque TRT3 (Eutelsat W3A /11534.00 V), la britannique ITV 1 (Eutelsat W2/ 11012.00 V) et Eurosport (Astra 1/ 12226 H) qui diffusera en différé… toutes ces chaînes offrent un choix large et complet.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc