×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Meknès: Une commission pour la distribution des lots industriels

Par L'Economiste | Edition N°:1670 Le 25/12/2003 | Partager

. Une vingtaine d'industriels en course pour avoir des lots. La commission exige un emploi à créer par 50m2. Selon des promoteurs, ce critère ne peut s'appliquer à toutes les industriesMeknès a mis en place une commission d'attribution des lots industriels qui traite des dossiers d'investissement en présence des promoteurs eux-mêmes. La presse était également au rendez-vous. “Le wali de la région Meknès-Tafilalet tient à ce que les décisions soient ouvertes et connues de tous. De cette manière, les investisseurs pourront eux-mêmes défendre leurs propres projets”, indique M. Hassan Bahi, directeur du CRI. Ainsi, 22 investisseurs dans la ZI Mejjat ont eu l'occasion de présenter leurs dossiers lors de la réunion qui s'est tenue mardi dernier au siège de la wilaya de Meknès. Notons qu'au départ 41 demandes ont été préétudiées par une commission d'évaluation. Les 19 cas rejetés n'ont pas répondu à un critère déterminant, celui de l'activité devant obligatoirement être liée à l'industrie. Pendant près de 6 heures, chaque cas a été minutieusement traité. Pour une grande partie des dossiers, la superficie a été remise en question. En prenant en considération le ratio exigeant un emploi pour 50 m2, la majorité des investisseurs étaient loin du compte. C'est ce qui s'est produit pour le groupe Kendouci. Son activité liée à la transformation et la fabrication des papiers à usage sanitaires et domestiques exigera une superficie de 40.000 m2 et mobilisera 125 employés. Au vu du ratio superficie et nombre d'emplois à créer, les 4 hectares demandés sont trop élevés, a estimé la commission qui s'est réunie au préalable. “C'est un ratio qui n'est pas représentatif. Il ne peut être appliqué à tous les secteurs. Le papier est une branche industrielle à forte intensité de capital, d'autres activités telles que la confection par exemple sont à forte intensité de main d'oeuvre. Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que le projet engendrera beaucoup d'emplois indirects pour tout ce qui est travaux d'électricité, maintenance, nettoyage…”, explique Driss Kendouci, directeur général de la SIPAT (société industrielle de papiers tissus). Pour ce qui est de la superficie, le directeur ajoute que 20.000 m2 seront couverts, 10.000 destinés à une extension et le reste servira à la circulation. “Vu l'ampleur de l'investissement, 180 millions de DH, il faut que l'on se prépare à l'avenir. Avec l'ouverture des frontières, la SIPAT actuelle, qui ne fait que de la fabrication, est en danger. C'est pourquoi on voudrait s'agrandir pour intégrer aussi la transformation du papier dans nos activités”, indique Kendouci. Les membres de la commission sont unanimes pour dire que “le projet du groupe Kendouci apportera énormément à la région de Meknès-Tafilalet. C'est un investisseur à ne pas rater”. Pour Kendouci, “le projet verra le jour, que ce soit à Meknès ou ailleurs”. Ce qu'il faut retenir, c'est que le dossier n'a pas été rejeté mais des éclaircissements sur la superficie demandée a été exigée pour rendre compte à la direction centrale. Enfin, 7 projets ont été rejetés par la commission, en raison du doute sur leur activité industrielle.


ZI Mejjat: Carte de visite

La zone industrielle Mejjat s'étend sur une superficie d'environ 58 hectares. 50 lots ont une superficie dépassant 1.200 m2, 103 lots sont entre 500 et 1.200 m2 et 228 autres lots varient entre 320 et 500 m2. Le coût pour l'aménagement de la zone s'est élevé à 71 millions de DH dont 36,14 ont été financés par le Fonds Hassan II. Le prix de cession des lots oscille entre 60 et 120 DH le m2.De notre correspondante,Mouna KHAMLICHI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc