×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Dossiers

LES CAHIERS DE L’EMERGENCE
Copag, en pôle position de l’agrégation

Par L'Economiste | Edition N°:3264 Le 28/04/2010 | Partager

«NOUS avons déjà au Maroc toutes les recettes du succès», rappelle le directeur de l’Agence de développement agricole Ahmed Hajjaji, pour appuyer la faisabilité de la nouvelle stratégie agricole. Et, pour illustrer ses propos il cite l’exemple de la Copag, cette coopérative de la région de Taroudant, qui a réussi à monter de bout en bout une filière offrant des produits laitiers de qualité. Aujourd’hui cet agrégateur dépasse de loin ses premières frontières ainsi que ses objectifs de départ. La coopérative fédère actuellement 112 personnes physiques et près de 70 entités morales regroupant 14.000 éleveurs. Elle emploie 3.200 personnes et génère un chiffre d’affaires annuel de 1,9 milliard de DH. Le tout provient de productions aussi bien végétales qu’animales. Copag dispose en effet d’un troupeau Holstein d’environ 80.000 têtes dont 45.000 de vaches laitières produisant plus de 170 millions de litres de laits et autres produits dérivés. Elle conduit aussi 4.000 ha d’agrumes et 1.100 ha de primeurs. Et, depuis fin 2005, elle a initié des mega-projets dans le Gharb et la région du Loukkos. Mazaia, est le nom de ce grand projet de 1.185ha acquis dans le cadre de la première tranche de l’opération partenariat public/privé autour des terres du domaine privé de l’Etat. Elevage et cultures d’exportation demeurent les principales activités. Histoire d’être proche du marché européen mais aussi d’irriguer le centre du pays par les produits laitiers à partir du Nord. Les objectifs portent sur la production de 18 millions de litres de lait et 20.000 tonnes d’agrumes. Le tout pour un investissement de 120 millions de DH. La ferme est super équipée en infrastructures d’irrigation et de conduite d’élevage ainsi qu’en matériel agricole. Mais la force de cette réalisation réside aussi dans la concentration de la matière grise par ha: ingénieurs spécialisés, techniciens et ouvriers qualifiés encadrent la production. Et, les dirigeants de Copag n’ont pas l’intention de s’arrêter là. Deux autres projets sont en phase d’être installés dans le Gharb. Le premier à Sidi Allal Tazi s’étend sur une superficie de 380 ha devrait accueillir 1.000 génisses laitières pour un investissement de 61 millions de DH. Le second, dans la région de Kénitra couvre 480 ha et doit aussi compter 1.000 génisses et réserver 200ha aux agrumes.A. G.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc