×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Le car-ferry "Ibn Battouta 2" : sera mis en service dès Mars 1993

Par L'Economiste | Edition N°:47 Le 01/10/1992 | Partager

La mise à l'eau du car-ferry "Ibn Battouta 2" a eu lieu le 26 Septembre, à Vigo (Espagne) dans le chantier naval de H.J. Barreras. Cette mise à l'eau constitue une cérémonie symbolique.

LE car-ferry "Ibn Battouta 2", conformément à l'usage en la matière, a été mis à l'eau. Cet usage semble être symbolique, mais a également des motivations d'ordre technique. L'opération s'effectue en moins d'un quart d'heure. L'équipage à bord portait, sans doute par précaution, un gilet de sauvetage et se trouvait au dernier étage du bateau. La mise à l'eau précède toujours de 7 à 10 mois l'achèvement du bateau. Il en est ainsi pour tous les bateaux. Techniquement, la finition ne peut être effectuée que lorsque le bateau est en mer pour une question d'équilibre et de poids notamment. Les travaux de finition seront réalisés à Vigo d'Octobre à Mars 1993. Cette dernière échéance correspond aussi à la date de mise en service d'Ibn Battouta dans le Détroit de Gibraltar. Le bateau sera réceptionné à Tanger en Avril.

485 millions de DH

Les travaux de construction de l'essentiel du bateau ont duré 20 mois. Cette partie des travaux a coûté à Lines Maritimes du Détroit (Limadet S.A.), propriétaire du bateau, les deux tiers de l'investissement global qui est de 485 millions de DH. La totalité de cette somme a été financée par un crédit espagnol qui se décompose comme suit: 45% sous la forme d'un crédit public sur une durée de 19 ans à 2% et 65% sous la forme d'un crédit type OCDE. Ce dernier coûtera en moyenne 6% l'an.
"Le chantier naval de Vigo a été retenu suite à un appel d'offres international pour, essentiellement, les conditions de prix et de délai de livraison ", explique M. Farid Dellero, Président de Limadet S.A. Il ajoute que les prix alors proposés étaient pratiquement les mêmes et intéressants vu que l'appel d'offres à été lancé durant la période de crise dans les chantiers navals. "En revanche, aucun autre constructeur ne pouvait nous livrer le bateau au bout de 20 mois ". Or, Limadet voulait que son car-ferry soit mis en service avant l'été 1993. De plus J.H. Barreras offrait des facilités de paiement. Ce dernier a été étalé sur 20 mois de sorte que la moitié du règlement total ne soit effectuée qu'à la fin du contrat.

Le sort de "Ibn Battouta 1"

Quant à l'outil de travail unique, du moment, qu'est l'Ibn Battouta 1, le conseil d'administration de Mars 1993 décidera de son sort. Ce conseil aura la possibilité de le maintenir en lui assignant un rôle d'appoint durant les périodes de Juillet/Août où le trafic sur le Détroit de Gibraltar est très important.
Le seul point sombre de cette option est que ce bateau, qui est en fonction depuis le 15 Juillet 1966, est proche de la limite d'âge. Cette dernière est atteinte au bout de 30 ans. Les deux autres options consistent en la cession s'il trouve bon acquéreur ou la transformation en vue d'une autre activité (croisière notamment). Selon le président de Limadet S.A., il serait probable que "Ibn Battouta 1" soit maintenu en service pour l'année 1993. Mais au-delà, les coûts de maintenance deviennent trop lourds.
Le maintien en service nécessiterait alors l'embauche d'un nouvel équipage pour "Ibn Battouta 2". Cet équipage sera de 80 personnes.
L'effectif de "Ibn Battouta 1" est de 70 personnes. Le personnel à terre se chiffre à une trentaine.
Limadet S.A., société de droit marocain a été créée en 1965. Son capital détenu à 50% par la partie marocaine comprend la Banque Nationale pour le Développement Economique (BNDE) qui participe à de plus de 26%, la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) dont la participation est de 18%. Les 5,5% restant appartiennent à des privés. L'autre moitié du capital est détenue par Trasméditerranéa qui est une société étatique espagnole. Trasméditerranéa possède plus d'une quarantaine de bateaux. Sur Tanger, elle exploite un bateau.

Ligne renforcée en Juillet-Août

Deux autres sociétés travaillent sur le Détroit de Gibraltar. Il s'agit en premier lieu de Isnassa, société espagnole, qui n'exploite qu'un bateau sur Tanger mais qui dispose de six unités au total. Il y a enfin une compagnie marocaine privée (Comarit) associée à des norvégiens qui exploite 2 bateaux, "El Boughaz" et le "Bis Milah" qui vient renforcer sa flotte sur cette ligne en Juillet-Août.
Malgré la présence de ces sociétés, sur recommandation des autorités marocaines, il a été fait appel à une société finlandaise qui a dépêché un car-ferry "Europa Link" pour renforcer la flotte durant l'été dernier. Ce genre d'opération réglable en devises coûte très cher selon les professionnels. Pour une durée de 15 jours, il faut décaisser entre 8 et 10 millions de Dirhams.
Avec une capacité de transport de 1.300 passagers et de 283 voitures, "Ibn Battouta 2" va venir combler les besoins enregistrés durant les périodes de pointe.
Ceci d'autant plus que le transport par voie terrestre entre l'Europe et le Maroc s'accroît considérablement. Les professionnels notent une augmentation des véhicules qui avoisinerait les 40-45% cette année. Ils ajoutent que Tanger commence à être préférée à Sebta par les Ressortissants Marocains à l'Etranger (RME).

Naïma HADER

Caractéristiques principales de "Ibn Battouta 2"

Ibn Battouta 2 est équipé d'appareils modernes de navigation et de télécommunication. Il comporte également des stabilisateurs actifs et une installation d'air conditionné. Disposant d'une rampe arrière et d'une rampe avant, le bâteau peut charger des véhicules par une extrémité et les débarquer par l'autre. Ceci permet une grande rapidité dans les opérations portuaires.
- Longueur hors tout.....................................................................................................................16,00 m
- Largeur hors membres................................................................................................................8,90 m
- Creux au pont supérieur...............................................................................................................2,75 m
- Tirant d'eau....................................................................................................................................5,15 m
- Port en lourd............................................................................................................................ 2 100 t
- Jauge brute........................................................................................................................... ... 9.300 grt
- Puissance des moteurs de propulsion....................................................................................9.500 cv
- Nombre d'hélices.................................................................................................................................. 2
- Vitesse en service.................................................................................................................. 17,5 nuds
- Autonomie............................................................................................................................ 2.000 miles
- Capacité passagers...................................................................................................................... 1.300
- Capacité voitures.............................................................................................................................. 283
- Capacité camions............................................................................................................................... 29
- Capacité fuel oil.......................................................................................................................... 355 m3
- Capacité diesel oil..................................................................................................................... 120 m3
- Capacité eau douce.................................................................................................................. 430 m3
Source Limadet S.A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc