×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Journée de la Terre
 Des douars de Casablanca remis à neuf

Par L'Economiste | Edition N°:3257 Le 19/04/2010 | Partager

. Les communes de Bouskoura, Nouaceur et Dar Bouazza ciblées. Une initiative des Eaux minérales d’Oulmès Les opérations de sensibilisation à l’environnement se poursuivent. A l’occasion des journées de la terre, qui se tiennent du 17 au 22 avril, les Eaux minérales d’Oulmès, filiale du groupe Holmarcom, lance une série d’actions de sensibilisation à Bouskoura, à Tarmilate ainsi qu’auprès des écoles de la métropole.Une première opération a eu lieu, vendredi dernier, à Bouskoura (Grand Casablanca). Plusieurs dizaines de collaborateurs des Eaux minérales d’Oulmès se sont déplacés au douar Lhouami pour participer au nettoiement d’un espace plein d’ordures. L’action a été menée en collaboration avec la commune urbaine de Bouskoura. Sur place, les habitants déplorent la saleté des lieux. «Nous vivons dans un douar où viennent rarement les camions de ramassage des ordures», proteste une femme habitant la commune. Pour rappel, un contrat de gestion déléguée pour la collecte des déchets a été dernièrement signé entre la province de Nouaceur et la société Sita El Beida. La convention concerne, en effet, le nettoiement des communes de Bouskoura, Dar Bouazza, Nouaceur, Ouled Azzouz et Ouled Saleh. Selon Bouchaïb Taha, président de la commune urbaine de Bouskoura, «ce contrat prendra effet au plus tard dans 15 jours».Toujours dans le cadre de la sensibilisation à l’environnement, les Eaux minérales d’Oulmès, s’engage à mener d’autres opérations. «Notre but principal est de sensibiliser les citoyens à l’impact néfaste des déchets sur l’écosystème et l’environnement», indique Abdelkhalek El Youbi, directeur général des Eaux minérales d’Oulmès. Et d’ajouter, «qu’une prochaine action concernera la plantation d’arbres supplémentaires sur le site de Tarmilate». L’objectif étant de lutter contre le réchauffement climatique et l’effet de serre. Aussi, une charte interne de management de la qualité de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement a été adoptée par l’entreprise. La signature effective de cette charte devrait se dérouler le 22 avril dans le cadre des journées d’engagement. Le groupe a, par ailleurs, entamé une démarche de certification ISO 14001 dont l’obtention est prévue pour 2011. Le critère de développement durable est, également, intégré dans chaque opération d’acquisition menée par l’entreprise. Ainsi, pour tout achat d’équipement industriel, les Eaux minérales d’Oulmès prend en considération les consommations énergétiques, les rejets gazeux et la pollution sonore y afférents. Bouchra SABIB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc