×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Inondations: Casablanca toujours vulnérable!

Par L'Economiste | Edition N°:3257 Le 19/04/2010 | Partager

. Les pluies de jeudi ont provoqué des dégâts . Les réseaux d’évacuation dépassés. A quand des solutions appropriées?UNE bonne averse et toutes les défaillances des infrastructures de la capitale économique sont mises à nu. Jeudi dernier, plusieurs quartiers et artères ont été submergés par les précipitations. La circulation a été interrompue durant plusieurs heures et des maisons vétustes dans certains quartiers de Casablanca ont dû être évacuées. Les choses étaient encore plus critiques au niveau des trémies et ponts sur les boulevards Roudani, Zerktouni, 2 Mars et Oulad Ziane. Mohammédia n’a pas été non plus épargnée, notamment au niveau du pont Ibn Yassine.Lydec a mobilisé toutes ses équipes d’intervention sur les points névralgiques de la métropole. Plus de 300 collaborateurs ont été mis à contribution. A l’heure où nous mettions sous presse, l’alerte était toujours de mise. Les services de la Météorologie nationale ayant annoncés des averses pour le week-end. Côtés équipements, les gros ont été déployés: 13 hydro-cureuses, 10 mini-cureuses, 1 motopompe très grand débit 1.200 m3/h, 1 motopompe de 400 m3/h, 1 camion aspiratreur, plusieurs motopompes et électropompes immergées, 42 fourgons équipés et 29 fourgonnettes. Après une journée noire, la situation s’est plus ou moins rétablie vers 20 heures à l’échelle de la métropole. Sauf sur la trémie de la voie des préfectures (Sidi Maârouf). En effet, une panne électrique en raison de la foudre a eu lieu vers 17 heures, interrompant le fonctionnement de la station de pompage. Quand trouvera-t-on des solutions appropriées pour protéger les citoyens contre les effets des intempéries? C’est une question qui se pose, aujourd’hui, avec acuité. Il faudrait lancer de gros projets de lutte contre les inondations et activer les fameux programmes de mise à niveau des infrastructures de base de la ville.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc