×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Affaires

Huiles hydrogénées: Baltimar veut tourner à plein régime

Par L'Economiste | Edition N°:2169 Le 12/12/2005 | Partager

. Elle produit 12.000 t/an pour une capacité de 25.000 . Objectif: fournir la totalité du marché estimée à 30.000 tLa société Baltimar, spécialisée dans la production de corps gras et d’huiles alimentaires hydrogénées, ambitionne de répondre à la totalité des besoins du marché. Selon le directeur général, Ahmed Cheriqi, son but est de se substituer aux importations qui couvrent plus des deux tiers du marché. Composé essentiellement des margarinniers, biscuitiers, chocolatiers et autres utilisateurs d’huile de friture, celui-ci est estimé à 30.000 tonnes par an. Après sa mise à niveau et son extension fin 2004, la société, située dans la zone industrielle de Had Soualem, à une trentaine de kilomètres de Casablanca, a augmenté sa capacité de production. Celle-ci peut atteindre 50.000 tonnes pour le raffinage et 25.000 pour l’hydrogénation. Les effectifs ont été portés de 45 à 100 personnes. De son côté, le chiffre d’affaires, qui s’élève actuellement à 100 millions de DH, a doublé ces quatre dernières années, avancent les responsables. «Grâce à l’achat de la nouvelle raffinerie, l’unité est mieux outillée pour satisfaire une demande diversifiée», explique Cheriqi. La nouvelle installation, totalement automatisée, est dotée d’une technologie de raffinage et d’hydrogénation jugée des plus récentes notamment l’interestérification des huiles végétales. Un procédé permettant de produire des huiles sans générer d’isomères trans qui peuvent provoquer des problèmes cardiovasculaires. La société est en cours de certification HACCP (Hazard analysis critical control point) et ISO en matière de qualité et environnement.Aujourd’hui, Baltimar produit 10 à 12.000 tonnes d’huile hydrogénées. Le reste du marché est alimenté par l’import. «Les produits achetés à l’étranger sont très compétitifs grâce, entre autres, à la taille de leur marché et le coût de l’énergie», avance le DG. Créée au début des années 90 dans le but de valoriser les huiles de poissons, la société a connu des difficultés à cause de la flambée des prix lorsque des industriels européens ont commencé à s’intéresser au produit. Au moment de la création de l’unité, indique Cheriqi, les huiles de poissons ne trouvaient pas preneurs. Elles servaient de combustible pour les chaudières industrielles quand elles n’étaient pas tout simplement jetées après extraction de la farine. La montée de la demande poussera alors Baltimar, à la fin des années 90, à changer de stratégie et opter pour l’hydrogénation cette fois des huiles végétales. Là aussi, la société affirme avoir souffert de la concurrence des importations européennes jugées plus compétitives. Afin de mieux se positionner, les administrateurs mettront donc en place, en 2004, un programme d’investissement de 80 millions de DH. Mohamed AKISRA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc