×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Experts-comptables: Et maintenant le conseil!

Par L'Economiste | Edition N°:1652 Le 01/12/2003 | Partager

. Le congrès de la profession se focalisera sur l'accompagnement de l'investisseur. Celle-ci est en première ligne sur la sécurisation de l'information financièreDe leur congrès qui se tiendra les 4,5 et 6 décembre à Tanger, les experts-comptables entendent “sortir avec des propositions pratiques de nature à stimuler l'investissement”. C'est du moins la lecture qu'il faut faire du thème bateau qu'ils ont choisi pour leur troisième congrès “Acteurs économiques et experts-comptables: un partenariat actif pour le développement de l'investissement”. L'ensemble de ces recommandations seront mis sur le tout nouveau site Internet de l'Ordre, à l'adresse www.oec-maroc.com. D'ores et déjà, tous ceux qui cherchent des informations sur le congrès peuvent s'y référer.Le choix de Tanger est avant tout un clin d'oeil à cette ville à laquelle beaucoup d'observateurs prédisent un bel avenir du fait de la concentration de gros projets structurants pour l'économie nationale: le port, la zone franche, et une des stations du plan Azur. Les experts-comptables veulent se présenter comme des interlocuteurs privilégiés des investisseurs en amont tout comme en aval du projet. Car le plus dur commence parfois après la réalisation de l'investissement. En tout cas, la profession soutient qu'elle forme “le premier réseau de conseil organisé au Maroc” et qu'à ce titre, elle est incontournable pour accompagner l'investisseur. Mais les experts-comptables reconnaissent qu'ils ne sont qu'un maillon de la chaîne. S'ils peuvent orienter et conseiller des promoteurs ou des dirigeants de PME en quête d'opportunité de croissance, l'environnement institutionnel joue un rôle fondamental dans la promotion de l'investissement. Car c'est bien l'objectif que vise la profession. De par le monopole de la certification des comptes qui leur est attribué par la loi, les experts-comptables sont des acteurs importants pour la sécurité de l'investissement, quoiqu'ils ne représentent qu'un maillon de la chaîne. Une information financière fiable et sécurisée même si, in fine, c'est le chef d'entreprise qui est le responsable de l'information diffusée aux tiers, leur signature vaut quasiment une prescription aux investisseurs. Par ailleurs, que la profession insiste sur le conseil aux investisseurs n'est pas fortuit. Elle prêche aussi pour sa propre paroisse. L'étroitesse du marché du commissariat aux comptes qui lui est acquis par avance (3000 sociétés au total) condamne les experts-comptables à développer de nouvelles activités. Mais ils doivent composer avec la concurrence d'une myriade de structures et, de plus en plus, d'une poignée de grands cabinets d'avocats d'affaires installés pour la plupart à Casablanca. Le programme scientifique du congrès ratisse très large. De thèmes généraux (stratégie d'encouragement à l'investissement) aux sujets plus particuliers et pointus intéressant directement la profession (renforcement de la sécurité financière à l'échelle internationale) meubleront les trois jours du congrès.


Trois mois après

Le congrès se tient trois mois après la date initiale en raison de l'attente de l'obtention du haut patronage de Sa Majesté mais aussi, parce qu'il a fallu tenir compte de l'indisponibilité des représentants de l'Union arabe des experts-comptables, partenaire officiel de la manifestation. Officieusement, il se murmure que les instances de l'Ordre ont été contraintes à décaler le congrès “parce que personne n'était prêt et qu'il fallait résoudre les questions logistiques inhérentes à l'organisation”.A. S.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc