×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Economie Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:203 Le 09/11/1995 | Partager

Turquie-UE: L'accord sur l'Union douanière repoussé

L'avis du Parlement européen sur l'accord d'Union douanière avec la Turquie pourrait être différé de quelques mois, rapporte Le Figaro. Les réformes constitutionnelles réalisées par le pays sont jugées insuffisantes par de nombreux élus européens. Certains disent vouloir attendre le résultat des élections législatives du 24 décembre avant de se prononcer. Ils souhaitent en fait que la majorité parlementaire issue des urnes "s'engage résolument sur la voie des réformes permettant de faire de la Turquie un Etat de droit" comparable à ceux de l'UE.

Etats-Unis: Légère baisse du taux de chômage en octobre

Le taux de chômage s'est élevé à 5,5% en octobre aux Etats-Unis, contre 5,6% le mois précédent, et l'économie a créé 116.000 emplois, selon le Département du Travail. Les analystes de Wall Street tablaient sur un taux inchangé et sur 121.000 créations nettes d'emplois.

UE: Débat sur la dénomination de la monnaie unique

Le ministre allemand des Finances, Theo Waigel, a affirmé que la monnaie unique européenne ne s'appellerait pas Ecu. M. Waigel a rappelé qu'il avait proposé le nom d'Euro. Jusqu'à présent, douze pays membres sur quinze se sont dits favorables à cette appellation, indique La Tribune.

La France lui préfère l'acronyme anglais ECU (European Currency Unit). Celui-ci figure d'ailleurs dans le traité de Maastricht. La dénomination retenue doit être connue en décembre, lors du Conseil européen qui aura lieu à Madrid.

Pays les moins avancés: L'UE révise sa liste

Les ministres du Développement de l'Union Européenne et ceux des 70 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), liés par la Convention de Lomé, ont revu la liste des Etats considérés comme les moins avancés et bénéficiant par conséquent d'un traitement de faveur. Ont donc été retirés de la liste Tonga, Antigua et Barbuda, Bélize, Dominique, la Grenade, Saint Kitts et Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent, les Seychelles, le Swaziland et le Botswana. En revanche, cinq pays africains y ont été inscrits. Il s'agit de l'Angola, du Liberia, de Madagascar, du Zaïre et de la Zambie.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc