×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 29/11/2021
Explications

A la moindre blessure, on coupe tout le membre pour éviter la gangrène; c’est la médecine du Moyen...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

El Jadida : Un Américain assassiné dans son appartement

Par L'Economiste | Edition N°:1659 Le 10/12/2003 | Partager

. Georges Waldo, septuagénaire, vivait au Maroc depuis 11 ansLe corps d’un Américain, né en 1933 à Los Angeles, a été découvert couvert de sang, lundi matin vers 7h45 dans son appartement, sis au n° 23, rue Lafkih Al Hattab. Il avait reçu 27 coups de couteau dont un lui a été fatal. Le coup mortel a été porté au niveau du cœur. George Waldo, professeur universitaire retraité, vivait au Maroc depuis 11 ans. Il a mis sur pied une pépinière en association avec un Marocain. C’est ce dernier qui a découvert le cadavre gisant dans son sang. George Waldo était connu pour ses mœurs perverses. Dès la découverte macabre, la police a encerclé le quartier Nakhil. Les enquêteurs n’ont constaté aucune trace d’effraction. Ce qui laisse supposer que le ou les meurtriers connaissaient la victime. A l’intérieur de l’appartement, les enquêteurs ont découvert une table encombrée de bouteilles de boissons alcoolisées entamées et des cendriers remplis de mégots de cigarettes. C’est ce qui laisse deviner que la soirée était bien arrosée. Aucune inculpation n’était encore prononcée à l’heure où nous mettions sous presse. Mais, une enquête d’envergure est en cours et d’intenses interrogatoires sur la piste des homosexuels se poursuivent pour identifier les personnes figurant sur la cinquantaine de photos retrouvées dans l’appartement et qui en disent long sur les fréquentations et les pratiques peu orthodoxes de la victime. M. R.

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite