×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Dossier BâtimentProtection de l'environnement: Le programme des entreprises cimentières

Par L'Economiste | Edition N°:1037 Le 13/06/2001 | Partager

. 50 millions de DH sont consacrés annuellement à la politique verte. Les programmes d'investissement visent essentiellement la réduction des émissions de poussières «Nous avons établi des standards de protection de l'environnement qui sont applicables dans le monde entier. Nous ne faisons pas de différence entre les pays où nous sommes présents”. C'est Thomas Schmidheiny, PDG du groupe Holcim (ex-Holderbank), qui plante le décor. Son propos est valable également pour les trois autres groupes qui se partagent le marché du ciment. Ainsi, Lafarge-Maroc, Cimar (Ciments du Maroc) et Asment Temara (Cimpor) consacrent annuellement une enveloppe de près de 50 millions de DH pour la protection de l'environnement. Au cours des quatre dernières années, et pour la même cause, les cimenteries ont mobilisé 232 millions. Elles ont même décidé de consacrer à l'environnement 10% de chaque nouvel investissement.Ces entreprises de ciment considèrent la protection de l'environnement comme un facteur de compétitivité. Cet intérêt s'explique par le fait que l'intégralité de la production du ciment est contrôlée par des groupes internationaux ayant un souci pour l'écologie. Poussés par leur opinion publique, ces leaders mondiaux ont introduit la composante environnement dans leur stratégie de développement. C'est ainsi qu'une commission environnement a vu le jour au sein de l'Association Professionnelle des Ciments (APC) et des services tournés vers cette activité ont été créés à l'intérieur des différentes sociétés. . Traitement des déchets Chacune de ces dernières a déboursé de l'argent pour rénover les équipements de dépoussiérage et installer des opacimètres sur toutes les cheminées. C'est notamment le cas de Lafarge Maroc qui a consacré en 1999 près de 28 millions de DH à l'environnement. Selon les prévisions de la société, ce montant devra monter à près de 53 millions de DH cette année pour atteindre 60 millions en 2002.Quant à Cimar, elle prévoit un investissement pour la période 2000-2002 de près de 85 millions de DH. Son plan d'action a été élaboré en concertation avec les pouvoirs publics, les riverains, les élus et le personnel. Le programme comprend la lutte contre les poussières, un plan architectural et paysager ainsi que la mise en place de moyens de mesure et de suivi des polluants.La Cior n'est pas en reste. Cette filiale de Holcim consacre cette année 30 millions de DH pour la protection de l'environnement. D'ailleurs, elle a annoncé qu'une partie de l'enveloppe (1,6 milliard de DH destinée au programme d'investissement sur 4 ans) servirait à renouveler les équipements pour la protection de l'environnement à Oujda.Asment Temara participe également à la protection de l'environnement. Près de 63 millions de DH seront investis sur la période 2001-2004. La protection de l'environnement concerne aussi le traitement des déchets. Les actions menées visent à valoriser les cendres volantes produites par la centrale thermique de Jorf Lasfar. Ces résidus sont actuellement ajoutés au clinker pour fabriquer le ciment. D'autres déchets sont incinérés dans les fours tels les grignons d'olives, les huiles usagées, les terrils de charbon et les produits alimentaires périmés. Sur ce registre, la Cior a obtenu l'autorisation des pouvoirs publics d'importer des pneus déchiquetés pour les utiliser comme combustible.Mohamed CHAOUI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc