×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Dossier BâtimentLes ventes en hausse de 10% à fin avril

Par L'Economiste | Edition N°:1037 Le 13/06/2001 | Partager

. Les résultats réalisés dépassent les prévisions initiales arrêtées à 5%. La demande devra se maintenir au même niveau jusqu'au mois de RamadanLes cimentiers sont des opérateurs heureux. Leur secteur affiche une santé de fer et semble s'acheminer vers des performances exceptionnelles cette année. A fin avril, les ventes de ciment ont totalisé 2,2 millions de tonnes, soit une augmentation de plus de 10% par rapport aux quatre premiers mois de l'année précédente. Les performances se situent bien au-delà des prévisions les plus optimistes qui tablaient sur une augmentation de 5 à 6% cette année. Les résultats réalisés jusqu'à présent sont deux fois plus élevés que la croissance moyenne projetée.La couleur a été affichée dès le mois de janvier. Les ventes ont atteint 623.892 tonnes, en hausse de plus de 24% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Ce boom se justifie par les prémices d'une meilleure année agricole qui s'étaient annoncés avec la pluviométrie abondante de la fin de l'année 2000. Les résultats du mois de février se sont inscrits pratiquement au même niveau (623.942 tonnes) quoiqu'en régression de 5% par rapport à l'année dernière. Les résultats de mars, qui a coïncidé cette année avec l'Aïd El Kébir, généralement accompagné d'un arrêt de chantiers de 15 jours en moyenne, étaient moins bons. Les ventes, de l'ordre de 506.000 tonnes, sont en recul par rapport aux deux premiers mois, mais la baisse est moins forte que l'année dernière où les tonnages s'étaient arrêtés à 480.303. Les effets de l'arrêt de chantiers ont été compensés au mois d'avril où les ventes ont plafonné à plus de 700.000 tonnes, en accroissement de près de 20% par rapport à avril 2000. Ce rythme de croissance a de fortes chances de se maintenir. Les conséquences de la sécheresse n'ont pas été aussi dures que pour les dernières années. En plus, les régions réputées être de grandes consommatrices de ciment (Grand Casablanca, Tanger-Tétouan, Rabat-Salé) ont connu une année agricole plutôt bonne. Du reste, les bonnes perspectives du secteur du BTP annoncées par la Loi de Finances (une croissance de 7% de la valeur ajoutée) restent de mise. Les projets d'infrastructures programmés pour l'année budgétaire en cours ou dans le cadre du Fonds Hassan II ainsi que les grands investissements touristiques devraient maintenir la demande à un niveau très satisfaisant pour les cimentiers.La seule période où les professionnels s'attendent à une baisse de régime est celle du Ramadan qui s'étalera cette année de la mi-novembre à la mi-décembre. Toutefois, si les pluies sont au rendez-vous, la baisse attendue pourrait être moins importante et serait, le cas échéant, effacée avec la reprise de l'activité. De toutes les façons, si les ventes du prochain semestre se situent à un niveau similaire à celui du deuxième semestre 2000 (marqué par une forte augmentation des tonnages), les cimentiers peuvent annoncer des chiffres ronds pour la fin de l'année. O. M.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc