×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Des étudiants toulousains parrainent des écoliers

Par L'Economiste | Edition N°:1499 Le 16/04/2003 | Partager

. Une opération qui consiste à distribuer des packs de fournitures à près de 200 élèves dans trois régions différentes“Prêtes-moi ta plume'', c'est le nom de l'association d'étudiants toulousains qui a décidé de mener une action caritative au Maroc. Celle d'aider des enfants démunis pour favoriser leur scolarisation. C'est aussi le sujet du projet pédagogique de six jeunes étudiants de la filière Management de l'Ecole supérieure de commerce (ESC) de Toulouse.Ces derniers vont ainsi parcourir du 16 au 26 avril quelque 3.000 km à la rencontre des enfants du milieu rural. Intitulée “Cahiers pour un sourire”, cette aventure devra couvrir une grande partie du Royaume. “En dépit du caractère obligatoire de la scolarisation au Maroc depuis 1963, plus de la moitié des Marocains ne savent ni lire, ni écrire”.C'est sur la base de ce constat que les membres de l'association “Prêtes-moi ta plume” ont eu l'idée de cette démarche. Des contacts ont été établis avec des sponsors (entreprises françaises et marocaines) qui ont entièrement financé l'opération (fret, transport, fournitures scolaires dédiés aux enfants, logistique…).“Certes, le projet a une vocation humanitaire, mais c'est également un travail d'organisation et de management nécessitant des négociations commerciales et des démarches avec des partenaires. Nous apprenons à travers cette expérience à gérer des équipes et des crises et à répartir des tâches”, souligne Arnaud Paquier, secrétaire général de “Prêtes-moi ta plume''. Pour le président de l'association, Fadel Bennis, cette opération a pour but de donner la possibilité à quelque 200 écoliers de suivre une scolarité dans des conditions favorables. “Outre l'aspect estudiantin, cette action a pris une tournure plus personnelle et nous avons pris goût à l'aspect humanitaire”, souligne, de son côté, Aubin Leduc, membre de l'opération. Pour le démarrage, trois écoles dans trois régions différentes ont été sélectionnées. Il s'agit d'établissements à Asilah, Ourika (dans la région d'Al Haouz) et à Tazenakht, à 80 km au sud d'Ouarzazate. Pour les écoliers, l'association prévoit la distribution de fournitures scolaires (manuels, livres de lecture, encyclopédie, dictionnaires, cahiers, crayons, stylos, ardoises…). Auparavant, des contacts ont été établis avec des éducateurs locaux pour détecter les besoins des écoles ciblées. Des exposés sont également prévus sur la France, sa géographie, la langue… le même procédé a été réalisé à Toulouse avec des exposés sur le Maroc. Par ailleurs, l'opération permettra également la mise en place de deux jumelages afin de tisser des liens entre deux écoles toulousaines et marocaines. Dans un premier temps, l'école Al Haouz, dans la région de Marrakech, sera jumelée à celle du Petit Bois, située dans l'agglomération de Toulouse.Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc