×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca: Le réaménagement du quartier Racine bloqué

Par L'Economiste | Edition N°:2170 Le 13/12/2005 | Partager

. 53 habitations non conformes aux plans d’aménagement . Les habitants jugent l’indemnité proposée dérisoire Au cœur du prestigieux quartier Racine, en plein triangle d’or, se situent d’anciennes petites habitations, connues sous le nom “Villa Asiagh”. Des constructions de petite taille qui contrastent avec la grandeur des sièges des grandes sociétés environnantes. L’esthétique du quartier en prend un coup dur. Son urbanisme aussi. Les habitations font obstacle à la continuité des différentes voies prévues par les plans d’aménagement.Depuis le début des années 90, les parties concernées ont livré bataille pour redresser la situation. Difficile mission. D’autant plus que les propriétaires sont nombreux. Pour triompher des obstacles, ces derniers se sont organisés pour optimiser leurs efforts. Ils ont créé une association en 1991 dont l’objectif est de mettre en place une zone d’aménagement concerté (ZAC). “Rien que la mise sur pied d’une association a nécessité beaucoup de temps. Il fallait d’abord sensibiliser et regrouper les différents propriétaires. Il fallait ensuite avoir l’aval des autorités centrales et locales”, explique un responsable au conseil de la ville.Ces démarches étant faites, l’association s’est mise au travail. Elle a entamé des discussions avec les habitants. Elle leur propose un deal: 200.000 DH pour libérer le terrain. Les résultats s’annoncent probants. Sur les 53 familles, 19 ont déménagé et leurs habitations ont été démolies. Les autres refusent l’offre de l’association. “Avec 200.000 DH, nous serons condamnés à habiter à la périphérie de Casablanca. C’est là où nous pouvons acquérir un petit logement alors que nous sommes habitués à vivre dans des maisons spacieuses, au Maârif et au centre de la ville”, déclare un habitant du quartier. Dans leurs habitations actuelles, ces gens disposent de superficies allant de 90 à 120 m2 et répugnent l’idée d’acquérir un logement étroit en copropriété. “La somme qui nous est donnée pour quitter les lieux ne peut nous permettre d’acheter une maison spacieuse comme la nôtre. D’autant plus que nous vivons en famille élargie avec des frères mariés”. Et d’ajouter: “Nous ne nous opposons pas à l’opération de réaménagement, mais nous exigeons une indemnité conséquente d’au moins 600.000 DH”. Les gens avancent un autre argument: l’indemnité n’est pas équitable. “Des poussières” pour des terrains qui coûtent des milliers de dirhams leur paraît être une injustice. A noter que le mètre carré coûte dans ces endroits plus de 20.000 DH. “Nous voulons négocier directement avec les propriétaires. Nous sommes surpris de voir que ce sont les autorités qui mènent les discussions”, constate un résident.Pour l’Association des propriétaires, les habitants n’ont aucun droit sur ces terrains; ils ne disposent d’aucun titre de propriété. La mairie, qui est aussi propriétaire, ne veut pas user de l’expropriation, privilégiant la voie de l’entente sur tout autre procédé. Elle espère aménager la place selon les orientations du schéma directeur. Elle veut ainsi procéder à la continuité des voies qui se trouvent bloquées par les habitations en place, y aménager des espaces verts. De même, quand les propriétaires récupéreront leurs terrains, ils se livreront à la construction d’immeubles conformément aux plans d’aménagement. Dans cet effort de mise à niveau de ce quartier, une étude technico-financière a fixé la quote-part de chacun des 19 propriétaires à 333 millions de DH.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc