×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 26/11/2021
Mobilité

Comment une ville peut devenir un champion de l’export automobile, accueillir le TGV et ne pas...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:3188 Le 12/01/2010 | Partager

. Algérie: Bientôt le permis de conduire à pointsLe ministre algérien des Transports a annoncé, lundi dernier, que le permis de conduire à points sera appliqué au cours de cette année. «Le projet d’un décret exécutif relatif à un permis de conduire à points, qui se trouve actuellement au niveau des ministères concernés pour étude, devra, par la suite, être soumis au gouvernement pour enrichissement et adoption», a déclaré Amar Tou, lors d’une cérémonie de lancement par la Radio nationale d’une campagne de prévention routière. Cette nouvelle mesure de lutte contre l’hécatombe routière sera confortée par la révision de la nomenclature concernant les causes des accidents de la route que le ministère est entrain d’effectuer en collaboration avec l’université de Mostaganem. . Taxes anti-dumping: La Chine peut saisir l’OMC Le DG de l’OMC, Pascal Lamy a déclaré vendredi dernier que la Chine était libre de saisir l’Organisation si elle conteste la décision de l’Europe de prolonger des mesures anti-dumping sur ses ventes de chaussures en Europe. Les gouvernements de l’UE ont entériné en décembre la prolongation pour quinze mois de taxes anti-dumping sur les chaussures à dessus de cuir venant du Vietnam et de Chine. Les taxes sont de 10% pour les chaussures importées du Vietnam, et d’entre 9,7% et 16,5% pour celles provenant de Chine. Elles avaient été introduites en octobre 2006, initialement pour deux ans.. Dubaï prévoit un déficit de 2% du PIB en 2010Le gouvernement de Dubaï prévoit en 2010 un déficit budgétaire de six milliards de dirhams (1,62 milliard de dollars), soit 2% du Produit intérieur brut (PIB), a annoncé jeudi dernier le chef du département des Finances, Abdelrahmane al-Saleh. Les recettes devraient baisser de 12% à 29,4 milliards de dirhams (8,01 milliards de dollars), et les dépenses diminuer de 6,5% à 35,4 milliards de dirhams (9,63 milliards de dollars), a-t-il précisé. Le déficit rapporté aux dépenses devrait être en conséquence de l’ordre de 16,9%. Pour 2009, le gouvernement de Dubaï avait initialement prévu un déficit de l’ordre de 1,3% mais les chiffres définitifs ne sont pas encore disponibles.. Londres enquête sur l’exécution d’une IrakienneLa police militaire britannique va enquêter sur la mort en 2006 d'une Irakienne de 62 ans, a annoncé le ministère de la Défense. Elle a été, selon les accusations de la famille de Sabiha Khudur Talib, torturée puis exécutée par des soldats britanniques. La police de Bassorah, au sud de l'Irak, a constaté une blessure par balle à l'abdomen ainsi que des blessures sur le visage pouvant résulter de torture. La police aurait aussi établi que le corps a été abandonné au bord d'une route. Le ministère britannique de la Défense a reconnu que la grand-mère irakienne avait été blessée par des soldats britanniques dans des tirs croisés, mais nié qu'elle ait été assassinée ou torturée.. Le Yémen a localisé les otages allemands Le chef de la diplomatie allemande, Guido Westerwelle, a déclaré que les autorités yéménites avaient localisé les cinq Allemands, dont trois enfants, qui sont retenus en otages au Yémen depuis juin dernier (6 mois). Un haut responsable yéménite avait affirmé jeudi dernier qu'ils étaient toujours en vie.. Chypre: Négociations lancées après 35 ans de ruptureLes dirigeants chypriotes grec et turc ont lancé, lundi 11 janvier, des négociations-marathon en vue d'aboutir en 2010 à un accord de réunification de l'île divisée depuis 35 ans. Ils se sont engagés à se retrouver six fois les 11, 12, 13, 25, 26 et 27 janvier. Les négociations seront entrecoupées d'une pause, mi-janvier, le temps que chacune des parties rend compte des négociations à Athènes et à Ankara. Chypriotes grecs et turcs se sont déjà rencontrés une soixantaine de fois depuis un an et demi. Ils butent toujours sur des questions cruciales comme la sécurité et les spoliations de propriété. Le nouveau round de ces discussions doit être axé sur les dossiers du partage du pouvoir, de l'économie et des questions liées à l'Union européenne. Le sujet épineux des droits de propriété sera également à l'ordre du jour.

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite