×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

BMCI: Le résultat net 2001 augmente de près de la moitié

Par L'Economiste | Edition N°:1334 Le 16/08/2002 | Partager

. Cette performance s’explique d’une part par la progression continue des différents métiers et d’autre part par l’acquisition de l’ex-ABN Amro Bank. Les dotations nettes aux provisions grimpent de 150% pour un volume de 177,6 millions de DH . Outre la couverture en matière de risque, cette progression s’explique également par l’intégration du portefeuille clients de l’ex-ABN Amro Bank MarocLa BMCI a poursuivi sa politique de développement, aussi bien dans les activités bancaires traditionnelles que dans les métiers financiers en 2001. Ses performances s’expliquent d’une part par la progression continue des différents métiers et d’autre part par l’acquisition de l’ex-ABN Amro Bank Maroc. C’est ce qui ressort du rapport annuel récemment publié par la banque.En 2001, les ressources de la banque, qui vient de publier son rapport annuel, ont atteint 22,6 milliards de DH, en hausse de 44,8% comparativement à 2000. La progression des volumes des dépôts de la clientèle, notamment les ressources non ou faiblement rémunérées qui se sont accrues de 20,8%, a permis de limiter le recours au marché interbancaire et d’améliorer la marge sur intérêts.De même, les crédits globaux de la clientèle se sont élevés à 23,3 milliards de DH, en hausse de 15,5% par rapport à 2000. Ce qui a permis à la banque de porter sa part de marché de 11,1% en 2000 à 13,5% en 2001. Les crédits par caisse ont progressé de 14,3%, s’élevant à 17,1 milliards de DH à fin décembre 2001. “Ce sont les crédits à moyen et long termes qui ont affiché la plus forte croissance, due essentiellement aux nouvelles conventions de crédits immobiliers signées avec les grandes entreprises et institutionnels”, souligne le rapport.Pour leur part, les engagements par signature totalisaient 6,3 milliards de DH à fin décembre 2001, en hausse de 19%. La part de marché de la banque est passée ainsi de 11,6 à 15,5%.Le produit net bancaire (PNB) a enregistré une croissance de 41% pour atteindre 1,3 milliard de DH à fin 2001 contre 908,6 millions de DH une année auparavant. Et ce, sous l’effet de la progression des métiers de la banque, notamment les activités d’intermédiation. La croissance du PNB est également soutenue par les résultats des opérations de marché et le développement des métiers générateurs de commission. Le PNB de la BMCI (hors ex-ABN Amro Bank Maroc) est passé de 908,6 millions de DH à 1,062 milliard de DH en 2001, soit un accroissement de 17%.Le résultat brut d’exploitation s’est établi à 619 millions de DH contre 454 millions de DH, soit une progression de 36% par rapport à 2000. Les dotations nettes aux provisions pour engagements douteux ont atteint 177,6 millions de DH à fin décembre 2001 contre 70,9 millions de DH, un an auparavant. Cette progression s’explique par l’intégration du portefeuille clients de l’ex-ABN Amro Bank Maroc, avec une provision nette de 56,5 millions de DH et par la poursuite de la politique de la BMCI en matière de couverture des risques. Parallèlement, la BMCI a augmenté sa dotation aux provisions pour investissement à 30 millions de DH. Le résultat net a grimpé lui de 49% pour se situer à 305,5 millions de DH à fin 2001.La première moitié de l’année 2001 a été assez riche en événements pour la filiale du groupe BNP Paribas, à commencer d’abord par l’inauguration du premier trade center au Maroc et l’acquisition ensuite d’ABN Amro Maroc. Yousra MAHFOUD

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc