×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Belkhayat fait la cour aux jeunes

Par L'Economiste | Edition N°:3257 Le 19/04/2010 | Partager

. 174 millions de DH pour financer son programme. Des conventions avec 232 associations . Un partenariat avec l’ONCF pour les jeunesLe ministère de la Jeunesse vient d’étoffer son offre de programmes pour les jeunes. Il lui consacre une enveloppe de 174 millions de DH. Dans cette perspective, le département a signé, vendredi dernier lors d’une conférence, des conventions de partenariat avec plus de 232 associations locales et nationales opérant dans les domaines de la jeunesse et de l’enfance. Ces accords fixent les engagements et le rôle de chacune des deux parties. Le ministère s’engage ainsi à fournir une subvention financière annuelle pour le programme d’action et les projets validés en faveur des jeunes. «Les associations signataires seront désormais des associations accréditées par le ministère de tutelle et seront habilitées à commercialiser ses nouvelles offres pour les jeunes», a affirmé Moncef Belkhayat, ministre de la Jeunesse et des Sports. Afin de rétribuer les associations les plus performantes, le ministère s’engage à augmenter de 25% les fonds alloués à celles qui s’acquittent pleinement des missions fixées dans le cadre de la convention. Et pour faciliter la mobilité des jeunes et leur permettre de s’épanouir, le ministère a signé un autre partenariat avec l’ONCF qui consiste à développer et améliorer l’offre de produits disponibles pour les jeunes et les enfants en matière de voyage et de tourisme culturel. Concrètement, tous les jeunes auront une réduction de 50% sur les tarifs de trains et près de 20% sur les voyages dans les autocars de Supratour. Cette dernière, qui dispose de plus de 60 agences à travers le pays, sera aussi chargée de commercialiser des packages touristiques nationaux et internationaux pour les jeunes proposés par le ministère ou par les associations accréditées. Les jeunes bénéficieront également d’un accès direct aux 35 centres d’accueil du ministère à des tarifs «très symboliques».

Assises
Les offres seront sous forme de packages qui comporteront transport, hébergement et restauration. De même, une nouvelle carte «Chababna» sera mise à la disposition de tous les jeunes. Elle permettra un accès aux maisons de jeunes, des réductions pour les stades, les piscines, les théâtres et les cinémas. Elle comportera également un volet assurance maladie. «Nous voulons que l’offre de l’Etat pour les jeunes soit dans cette carte, qu’ils soient membres d’une associations ou pas», explique Younes Jouhri, directeur de la jeunesse, de l’enfance et des affaires féminines. Reste à souligner que la durée de ces conventions est de 4 ans renouvelable. Et afin de les mettre en œuvre, un workshop est prévu prochainement à Bouznika. «Cette rencontre permettra la formation et l’encadrement des associations partenaires, notamment en matière de gestion et de travail par projet», selon Jouhri. Et afin d’établir une charte nationale de la jeunesse, les assises sont prévues pour fin septembre prochain à Marrakech. Ce rendez-vous, qui va réunir le ministère et plus de 3.000 jeunes, visera à définir les besoins de cette catégorie et établir la démarche à même de les satisfaire. Bouchra Alaoui Ismaili
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc