×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Alliances parie sur l’intermédiaire en 2012

Par L'Economiste | Edition N°:3250 Le 08/04/2010 | Partager

. Un chiffre d’affaires prévisionnel de 7,3 milliards de DH pour le groupe. L’intermédiaire contribuerait à hauteur de 43%. Forte croissance des indicateurs financiers en 2009Face à la baisse du marché de l’immobilier en 2009, le groupe Alliances est resté inébranlable. Le promoteur affiche des résultats financiers en très forte croissance au terme d’un exercice marqué notamment par le tassement de la demande étrangère. Le chiffre d’affaires consolidé s’envole de 279% à 2,2 milliards de DH, bien loin des 597 millions enregistrés en 2008. Le résultat d’exploitation bondit de 93% à 640 millions de DH. Partant, le résultat net part de groupe (RNPG) enregistre une hausse de 46% pour s’établir à 364 millions de DH. La contribution des différents types d’activités à la réalisation du chiffre d’affaires laisse ressortir une prédominance du pôle golfique qui a généré un volume d’affaires de 933 millions de DH, soit 37% du total. Il contribue à hauteur de 57% au RNPG, soit 294 millions de DH.Le pôle construction, qui a été mis en place en 2009, s’affiche comme le deuxième contributeur au chiffre d’affaires du groupe. Sa participation s’élève à 778 millions de DH. En revanche, sa contribution au RNPG se limite à 9%, soit 48 millions de DH. L’objectif affiché à travers ce pôle est d’élargir le champ d’action du groupe. Alliances table sur une croissance de 104% de l’activité de ce pôle d’ici 2012 pour s’établir à 1,5 milliard de DH. En outre, il devrait également consentir un investissement de 330 millions de DH sur la période 2010-2012. Au niveau des autres activités du groupe, les pôles services et habitat intermédiaire ont apporté respectivement 514 et 288 millions de DH. Les contributions respectives au résultat net sont de 92 et 79 millions de DH. Pour sa part, le pôle résidentiel a réalisé un chiffre d’affaires de 27 millions de DH pour un résultat net de 5 millions de DH.En 2009, l’immobilière a signé un accord de partenariat pour l’aménagement intégré de la zone de Sindibad de Casablanca ainsi que l’exploitation de son parc d’attraction. Alliances sera associé sur le projet à Somed, Palmeraie Développement, Actif Invest et La Compagnie des Alpes (filiale de la Caisse des dépôts et des consignations de France).En perspective, le groupe table sur un chiffre d’affaires de 7,3 milliards de DH en 2012 et un RNPG de 1,4 milliard. D’après les prévisions, le développement de l’immobilière devrait être porté essentiellement par les pôles intermédiaires, construction et golfique.

Bourse
Alliances proposera un dividende de 7 DH par action. Comparativement aux autres immobilières de la place casablancaise, Alliances a réalisé les meilleures performances financières en 2009. Depuis janvier 2010, le titre Alliances s’est apprécié de 2,79% atteignant un plus haut de 705 DH et un plus bas de 641 DH. L’immobilière a traité un PER de 23 en 2009 contre 74 pour la CGI et 35 pour Addoha. Pour 2010, le promoteur prévoit un PER de 16. Par ailleurs, Alliances a réussi une émission obligataire de 1 milliard de DH pour sa première sortie sur le marché de la dette privée. Ce fonds servira à financer les projets de développement du groupe à hauteur de 50% pour l’intermédiaire, 45% pour le résidentiel et le tertiaire. Le reliquat sera destiné au pôle construction.

Logement social: 1.400 ha de réserve foncière

Le groupe Alliances renforce son assiette foncière dans le logement social. Le promoteur a acquis 6 nouveaux terrains d’une superficie totale de 121 ha à Casablanca. Des terrains qui sont situés à Park Rahma, Hay Hassani/El Oulfa, Aïn Sebaâ, Sidi Moumen, Anassi et Khyayta. Ceux-ci devraient servir au développement de 20.000 logements sociaux. En outre, le promoteur élargit son assiette foncière à Fès à travers une société jouissant d’une option d’achat préférentiel sur un terrain de 91 ha. Lequel devrait servir au développement d’un projet mixte de 6.000 logements. Au final, Alliances porte son assiette foncière totale dans le segment social à 1.400 ha. Celle-ci servirait de base à Alliances Darna pour son programme de souscription à un logement social de 250.000 DH. La souscription concernera 80.000 logements dans les villes de Casablanca, Marrakech, Fès, Tanger notamment.F. Fa

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc