×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Artisanat: Une semaine pour doper les ventes

Par L'Economiste | Edition N°:4667 Le 14/12/2015 | Partager
Salon national, foires régionales, défilé de caftans,…
Une période propice à l’achat des cadeaux et des habits traditionnels
Sessions de formation dans le domaine de l’éducation financière

Le Maroc va vivre une semaine au rythme de l’artisanat, du 17 au 23 décembre. Fatima Marouan, ministre en charge du secteur, donnera une conférence de presse aujourd’hui pour décliner le programme de cette manifestation placée sous le patronage de SM le Roi. L’objectif de cette opération est de valoriser l’artisanat et d’augmenter les ventes des produits du secteur. La période s’y prête. La fin de l’année est propice à l’achat des cadeaux. De même, la fin de cette manifestation coïncide avec la célébration de la fête de Aïd Al Mawlid Nabaoui Charif. Un évènement religieux et spirituel, marqué par un engouement sans précédent pour les habits traditionnels et les produits d’artisanat. Le ministère vise également à encourager les jeunes à intégrer les centres de formation de l’artisanat.
Pendant cette semaine, le département de Fatima Marouan organise un salon national à Rabat. C’est l’occasion de mettre en valeur les différentes réalisations inscrites dans le cadre de la Vision 2015. Une nouvelle stratégie est en cours de finalisation. C’est aussi le moment de présenter des unités labellisées, avec les 3 centres de formation, réalisés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité. Ainsi, les lauréats des centres de Fès, Salé et de Marrakech vont exposer les produits fabriqués. En outre, le ministère a imprimé, en partenariat avec Barid Al Maghrib, un timbre commémoratif de la semaine de l’artisanat.

Préservation des métiers

La programmation consacre une journée par thème comme la promotion, la formation avec des portes ouvertes des établissements de formation professionnelle, et la remise des diplômes. Une autre journée sera dédiée aux infrastructures, avec l’inauguration de Dar Sanaâ, des centres d’appui et des ensembles d’artisanat. En outre, la préservation des métiers de l’artisanat est au menu. Le ministère a répertorié et transcrit les métiers menacés d’extinction pour les introduire dans les modules de formation. On dénombre 22 métiers entre ceux préservés et ceux en cours de finalisation.
Dans ce secteur, l’hygiène et la sécurité dans le travail sont des données décisives. Pour cela, le ministère organisera une rencontre destinée à sensibiliser les professionnels à l’importance de cette équation. A cette occasion, une campagne, avec des capsules, sera diffusée dans les médias.
Les 12 régions du Maroc sont aussi impliquées dans cette opération d’envergure. Ainsi, des  foires régionales seront organisées. Et comme le ministère se dit à «l’écoute des artisans», il a programmé des sessions de formation durant toute la semaine au profit des artisans dans le domaine de l’éducation financière. Car, il s’est aperçu que beaucoup d’entre eux manquaient de savoir-faire en matière de crédit par exemple.
La dernière journée de la semaine sera réservée à l’approche qualité dans le secteur de l’artisanat. L’idée est de donner des labels aux unités certifiées. Ailleurs, le processus de certification est engagé. La semaine sera clôturée par une soirée avec un défilé d’habillement traditionnel sans la capitale. 

M. C.
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc