×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Wafa Assurance résiste à la grisaille de la Bourse

Par L'Economiste | Edition N°:4604 Le 09/09/2015 | Partager
Ses revenus se maintiennent en hausse
L’activité Vie vient de démarrer au Sénégal

Les fonds propres de Wafa Assurance se sont inscrits en baisse de 7,2% en raison de la distribution du dividende exceptionnel de 497 millions de DH en 2015. Hors dividende exceptionnel, les fonds propres seraient en progression de 2,8%, à plus de 5 milliards de DH

Wafa Assurance se porte plutôt bien! L’assureur qui revendique sa position de leader (avec une part de marché de 21,4%) consolide ses positions. Son chiffre d’affaires a augmenté de 6,4% à 3,4 milliards de DH. La branche vie, reste le principal moteur de l’assureur en cristallisant 75% de la croissance. Les primes émises sur ce segment se sont appréciées de 10,7% à près de 1,6 milliard de DH, profitant du dynamisme de la bancassurance.
Sur la branche non-vie, l’activité a connu une légère progression au premier semestre. La croissance des primes s’est améliorée à 3% à 1,8 milliard de DH. La petite forme de l’activité provient notamment de la baisse des investissements dans certains secteurs, l’immobilier et les industries notamment. Les primes émises sur le secteur automobile ont quant à elles  connu une hausse de 7% contre 4% à la même période de l’année dernière. «Une performance raisonnable face à la stagnation des ventes automobiles», remarque le président Ali Harraj.
La santé financière de l’assureur est au beau fixe. Le résultat financier ressort en amélioration malgré un marché actions peu favorable tout au long du premier semestre. «L’externalisation des revenus non récurrents a fortement contribué à la bonne tenue des résultats du groupe», affirme Taoufik Benjelloun, directeur général  adjoint de Wafa Assurance. «Le matelas de plus value est de son côté resté inchangé», précise le président. Le titre en Bourse affiche bonne mine. Son cours s’est amélioré depuis le début d’année de 1,91% pour s’établir à 3.690 DH.
Sur les six premiers mois de l’année, la baisse de la sinistralité a contribué à l’amélioration du ratio combiné. Il s’est établi à 96,5% à fin juin. Le résultat technique non-vie passe de 360 à 456 millions de DH. Il s’accélère également au niveau de la branche vie pour s’établir à 215 millions de DH. Le résultat net de la filiale d’Attijariwafa bank est resté quasi inchangé à 479 millions de DH.
En attendant, Wafa Assurance a bénéficié d’une contribution avantageuse de sa filiale tunisienne au premier semestre. L’entité qui a déjà bouclé trois exercices, poursuit son évolution. Elle a émis 144,5 millions de DH de primes contre 118 millions un an plus tôt. Le Sénégal, encore en phase de rodage, génère un chiffre d’affaires d’à peine 10 millions de DH sur la branche non vie. Pour capter plus d’actifs, la filiale sénégalaise, adossée au réseau bancaire de la CBAO, se lance dans le segment vie. «L’activité est opérationnelle depuis ce mardi 8 septembre 2015», annonce Ali Harraj.
Après le démarrage de l’activité en Tunisie et au Sénégal, Wafa Assurance accélère son expansion sur le continent avec son implantation au Cameroun. « La rentabilité des filiales internationales est attendue sur le long terme. Pour l’heure, les entités contribuent à hauteur de 7% dans le chiffre d’affaires global », affirme Benjelloun.  La compagnie vise ensuite d’autres pays d’Afrique. La préparation d’une entrée en Côte d’Ivoire semble la plus imminente. L’assureur serait en attente de l’agrément nécessaire au déploiement effectif de ses activités à Abidjan.
A.Lo
 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc