×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Réseau routier: Inezgane respire enfin!

Par L'Economiste | Edition N°:4586 Le 11/08/2015 | Partager
Une rocade pour absorber jusqu’à 30% du trafic
73.000 véhicules traversent Inezgane-Aït Melloul par jour

Inezgane peut enfin respirer avec l’achèvement de la voie de contournement Inezgane-Aït Melloul d’une longueur de 12 km. Ce projet est aujourd’hui à 99% de sa réalisation et est en activité depuis un moment. La rocade, qui a mobilisé un budget de 27,3 millions de DH, va absorber une grande partie du trafic routier qui passe par le centre ville. «Ce projet est une bouffée d’air pour la ville. Avec les deux ponts qui viendront en renfort, cette rocade pourrait absorber jusqu’à 30% du volume du trafic et désengorger la circulation», note Abdel Hamid Chennouri, gouverneur de la préfecture Inezgane-Aït Melloul. Le pont du centre Inezgane, qui est en cours de lancement, viendra par la suite relier le centre-ville à la voie de contournement. Il sera long de 184 m et va mobiliser un budget de 31 millions de DH. Le pont d’embouchure d’oued Souss, d’une longueur de 262 m dont la construction (59,3 millions de DH) est à 35% de sa réalisation, va de son côté renforcer la route. «Ce ne sont pas moins de 37.000 véhicules qui traversent le centre-ville d’Inezgane par jour dans les deux sens», explique Abdelaziz Solbi, chef de la division équipement à la préfecture d’Inezgane. En effet, la préfecture d’Inezgane-Aït Melloul est le principal point de passage pour les véhicules venant du nord et centre du pays pour aller vers Tiznit et les provinces du sud. Les études concernant la carte routière de la zone du Grand Agadir prévoient le doublement du nombre des véhicules ainsi que des bouchon de circulation au niveau des passages et des routes existantes.
D’un autre côté, Aït Melloul est un point de passage obligé du fait qu’elle dispose du 2e plus grand quartier industriel au Maroc ainsi que du marché de gros des tomates et du marché de gros de fruits et légumes qui alimente tout le territoire national. Entre 300 à 400 tonnes de fruits et légumes font leur départ de ce marché pour alimenter les pays subsahariens. Tous les types de véhicules, les poids lourds, remorques et semi-remorques qui vont et proviennent du port d’Agadir n’ont que ce seul passage pour aller vers le Sud. Cette situation géographique crée une surcharge pour le trafic routier sur la RN10, en plus du trafic urbain déjà saturé principalement au niveau du boulevard des Forces Armées Royales. Il en résulte une perte de temps énorme qu’il sera possible de réduire avec la voie de contournement.
La préfecture Inezgane-Aït Melloul est, en termes de superficie, la plus petite des 7 préfectures et communes de la région du Souss-Massa-Drâa avec 293 km2 et 420.000 habitants. Elle abrite pourtant une densité économique et industrielle qui a pris de court la croissance de la ville.

PDU du Grand Agadir

Dans le cadre de communication autour du PDU du Grand Agadir, Abdel Hamid Chennouri, gouverneur de la préfecture Inezgane-Aït Melloul, a animé récemment une rencontre avec l’ensemble de la société civile. Ceci afin d’informer et de relever les suggestions de la population. Le plan du transport urbain de la préfecture prévoit la construction de 30 km de routes dans le périmètre urbain afin de lier l’autoroute Marrakech-Agadir à la route menant à Tiznit et les provinces du Sud. Cinquante km de routes rurales sont également prévues. Le feed-back de la société civile devrait être connu au cours de ce mois.

De notre correspondante,
Sabrina BELHOUARI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc