×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Exportations/ Textile/Denim: Le come-back du made in Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:4539 Le 03/06/2015 | Partager
Produit phare à l’export: Le jean
Bémol dans la distribution

Evolution des exportations (mailles, chaînes, trames et autres) de 2013 à 2014, vers l’Union Européenne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Au total : une évolution de 5,9%, tous produits confondus

Le secteur du textile a réalisé un chiffre d’affaires de 29 milliards de dirhams à l’export en 2014. Le textile et cuir équivaut à 16% de l’ensemble des exportations, sur les quatre premiers mois de 2015, soit 11,5 milliards de DH fin avril 2014 (cf. L’Economiste n° 4534 du 27 mai 2015). Bien évidemment, le principal client du Maroc est l’Union Européenne, avec une croissance de 9% de 2013 à 2014, en passant de 1,3 à 1,4 million d’euros. Grosso modo, les deux tiers des produits marocains sont exportés tout d’abord en Espagne, avec un chiffre d’affaires de 743 millions d’euros, soit une croissance de 15% par rapport à 2013. La France vient en seconde position des clients du Maroc avec 505 millions d’euros de textile importé. A elle seule, l’Espagne a le monopole de grandes marques de prêt-à-porter avec notamment le groupe Inditex (Zara, Pull & Bear, Massimo Dutti, Stradivarius, Bershka…). Le géant mondial ne détient pas moins de 6.009 magasins à travers le monde. Parallèlement, le Maroc dispose d’un atout de taille, à savoir la gratuité d’accès à l’UE et aux Etats-Unis. Maroc Export met aussi en avant une productivité rapide soumise à de courts délais, d’une moyenne de deux à six semaines. Les délais de livraison correspondent aux attentes du fast fashion international. Ce qui répond parfaitement au renouvellement rapide des collections, généralement dans les gammes de prix peu élevés. C’est d’ailleurs ce que propose la production marocaine avec des prix plus compétitifs que ceux proposés par l’Europe de l’Est, la Tunisie ou encore la Turquie. Malgré ces efforts, le Maroc reste très concurrencé par la Turquie, le Bangladesh, le Vietnam et la Chine sur le marché européen, notamment au niveau de l’export de jeans. Ces quatre pays -gros producteurs- fournissent l’essentiel de l’Union Européenne en jeans à hauteur de 62% des exportations totales et 69% en termes de pièces. Ce sont d’ailleurs les mêmes concurrents sur le marché du textile en général. La Chine et Hong-Kong se retrouvent en pole position, à hauteur de 14,604 millions d’euros, suivis du Bangladesh, de la Turquie et de l’Inde. La part du made in Maroc arrive, quant à elle, à la cinquième place. L’offre rencontre néanmoins quelques difficultés à l’international. A commencer par la constante et rapide évolution des tendances, une contrainte à laquelle tout producteur est soumis régulièrement. Ces changements de goûts se traduisent par une multiplication de collections à volumes réduits, de distributeurs et de la demande. La distribution est un domaine où le Maroc manque de compétitivité. Une fragilité qui se fait ressentir en aval mais aussi en amont industriel, notamment au niveau du textile à usages techniques. Le curseur sera plus mis sur la production de jean, le vêtement porté par tous consommateurs, quels que soient l’âge ou le sexe. En 2013, l’Union Européenne a importé près de 490 millions de jeans pour une valeur de 3,69 milliards d’euros. La tendance sur cette année s’étend essentiellement au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en France, Allemagne, Italie et en Espagne.
Sabrina EL-FAÏZ
 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc